Getty Images

MOTO3 - Marco Bezzecchi (KTM) vainqueur en Autriche, Jorge Martin (Honda) troisième

Moto3 : Bezzecchi comme un patron, Martin comme un beau diable

Le 12/08/2018 à 11:40Mis à jour Le 12/08/2018 à 12:49

GRAND PRIX D'AUTRICHE - Insubmersible sur le Red Bull Ring, Marco Bezzecchi (Redox PruestelGP - KTM) s'est imposé, ce dimanche, devant Enea Bastianini (Leopard Racing - Honda). Jorge Martin (Del Conca Gresini - Honda) a réussi l'exploit d'accrocher le podium, après avoir lutté durant toute la course malgré une fracture du radius.

Eurosport Player: Regardez la saison 2018 en direct

Voir sur Eurosport

Il faudra se souvenir de ce Grand Prix d'Autriche comme celui où Marco Bezzecchi (Redox PruestelGP - KTM) a fait un demi-break en tête du Mondial. Il ne faudra surtout pas oublier que Jorge Martin (Del Conca Gresini - Honda) y a réussi une performance mémorable en accrochant le podium, malgré une fracture du radius opérée il y a quelques jours. Enea Bastianini (Leopard Racing - Honda) a fini en trombe pour s'offrir la deuxième place.

Vidéo - La domination de Bezzecchi, la combativité de Bastianini, la résilience de Martin : le résumé

02:57

Samedi, on pouvait avoir l'intime conviction que l'Espagnol avait la capacité de jouer la pole, malgré son handicap. Parce que la douleur est plus supportable sur un tour et Martin est le plus fort. Mais on pouvait sérieusement douter de ses dispositions pour la course, tant il faut être dans les meilleures conditions physiques pour batailler à chaque virage aux avant-postes.

Martin félicité par tous

Parti deuxième sur la grille, le Madrilène y est parvenu, presque miraculeusement. Il s'est d'abord frotté à Gabriel Rodrigo (RBA BOE Skull Rider - KTM) et Albert Arenas (Angel Nieto Team - KTM) dans un groupe de quatre, puis de trois avec l'échappée toute relative de Bezzecchi en tête. Il a même eu le courage d'aller titiller son rival pour le titre, à trois tours de la fin, cédant finalement du terrain face à une douleur de plus en plus difficile à supporter.

Marco Bezzecchi (KTM) auteur de la pole position au Grand Prix d'Autriche 2018

Marco Bezzecchi (KTM) auteur de la pole position au Grand Prix d'Autriche 2018Getty Images

Attaqué de tous les côtés par Bastianini puis Masia en fin de course, Martin a trouvé les ressources pour écarter son compatriote, avec une certaine virilité. La manoeuvre n'a pas été sanctionnée. C'eût été trop cruel. Dans le parc fermé, le futur pilote Moto2, en larmes, a été congratulé par l'ensemble du paddock. Même par le vainqueur, Bezzecchi, qui a bien compris que les 12 points d'avance dont il dispose désormais en tête du Mondial, ne lui garantissent rien. Son dauphin étant une menace permanente, même avec un bras cassé.

Vidéo - La douleur était insupportable : Martin en larmes dans le parc fermé

00:35
0
0