Une très triste nouvelle. Nicky Hayden, victime d’un terrible accident de la route mercredi dernier alors qu’il circulait à vélo dans le nord de l’Italie, est mort des suites de ses blessures, comme l’a officiellement annoncé l’hôpital Bufalini de Cesena, ce lundi en fin d’après-midi. "L'équipe médicale a constaté le décès du patient Nicholas Patrick Hayden, hospitalisé depuis le mercredi 17 mai au département de réanimation de l'hôpital Bufalini de Cesena à la suite de traumatismes multiples", indique un communiqué de l'établissement.
Le pilote américain, champion du monde MotoGP en 2006, circulait sur la route reliant Tavoleto et Riccione, au sud de la station balnéaire de Rimini (Emilie-Romagne), quand il a été percuté par une voiture dans des circonstances encore inconnues (le pare-brise de celle-ci avait été brisée sous la violence du choc). Touché à la tête et au thorax, Hayden avait été admis en soins intensifs à l'hôpital de Cesena, il souffrait d'un "polytraumatisme grave ayant provoqué de graves dégâts cérébraux", avait indiqué l'établissement ces derniers jours.

Nicky Hayden

Crédit: Getty Images

Motocyclisme
"A jamais dans mon coeur, champion" : Le monde des sports mécaniques rend hommage à Nicky Hayden
22/05/2017 À 18:46

13 saisons en MotoGP et un titre mondial aux dépens de Rossi

A 35 ans, le "Kid du Kentucky" – et son célèbre numéro 69 porté tout au long de sa carrière, comme son père - évoluait depuis un an et demi en championnat du monde Superbike au guidon d’une Honda du team Red Bull. Mais il a surtout connu une riche carrière en MotoGP de 2003 à 2015. Il y a notamment décroché le titre suprême de champion du monde en 2006 au guidon de la Honda officielle du HRC, en devançant un certain Valentino Rossi, alors invaincu en catégorie reine.
Huit points derrière le prodige de Tavullia à l'entame de la dernière course de la saison, à Valence, Hayden, blessé, avait pris la 3e place du Grand Prix au courage et profité de la chute de Rossi pour s'emparer de la couronne, pour cinq petits points. Un des dénouements les plus fous de l'histoire de la catégorie.
En treize saisons MotoGP avec Honda (2003 à 2008 puis 2014 à 2015) mais aussi Ducati (2009 à 2013), Hayden a disputé 216 courses, décrochant trois victoires, cinq poles et 28 podiums. L'Américain était particulièrement apprécié de ses pairs dans le paddock, en particulier de Rossi, coéquipier du n°69 chez Honda et Ducati et qui n'avait pas manqué d'envoyer des mots de soutien au lendemain de l'accident : "Nicky est l'un des meilleurs amis que j'aie eus sur le paddock", avait écrit Rossi sur Facebook. L'Italien s'était également montré très inquiet ce week-end lors du Grand Prix de France au Mans. Malheureusement, Hayden, farouche bagarreur en piste, n'aura pas gagné ce combat-là.

Nicky Hayden lors de son titre à Valence en 2006

Crédit: Getty Images

Grand Prix de France
Quartararo : "Il nous manque toujours la même chose, je ne peux pas dépasser"
15/05/2022 À 16:26