Motocyclisme
Saison 2014

Rossi rapproche son style de celui de Marquez

Partager avec
Copier
Partager cet article

2014 Tests Sepang Yamaha Rossi

Crédit: Yamaha Racing Corp.

ParGP-inside
07/02/2014 à 11:11 | Mis à jour 07/02/2014 à 11:22

Ça s'est vu aux essais à Sepang et Valentino Rossi (Yamaha Factory) le concède sans difficulté : il se penche dans les virages comme Marc Marquez (Honda HRC).

Notre partenaire GPInside propose la traduction d'une interview que Valentino Rossi à accordée à Diqqy Lenjeh pour le site GPone, à l'issue du dernier jour d'essais de pré-saison, à Sepang.

Comment s'est passé cet essai, globalement ?

Grand Prix de Valence

Quartararo : "Beaucoup disaient que je ne méritais pas ma place en MotoGP"

17/11/2019 À 19:42

Valentino Rossi : Je suis très heureux parce que nous avons été capables de très bien travailler sur la moto, de l'améliorer dans la phase de freinage et d'être plus rapide chaque jour. Jeudi, c'était la première fois que je tournais sous la barrière de 2'00", mon meilleur tour à Sepang.

Vous attendiez-vous à démarrer de manière si positive ?

V.R. : Je n'avais pas d'attentes particulières, c'était juste important de rester toujours dans le groupe de tête. 

Apparemment, votre style de conduite a un peu changé.

V.R. : En fait, oui. J'ai travaillé dessus. Je me penche maintenant plus à l'extérieur de la moto afin de moins contraindre les pneus sur l'angle maximal. Un peu comme Marc [Marquez] le fait, mais pas pareil parce que mes jambes sont trop longues pour cela.

Comment s'est déroulée  votre simulation de course ?

V.R. : Bien, je dirais, même si j'ai eu quelques petits problèmes lors des freinages dans les premiers tours, avec des pneus neufs et le réservoir plein. Nous devons continuer à  travailler sur cela parce que nos adversaires sont particulièrement forts dans ce domaine. 

Qu'en est-il de Marquez ?

V.R. : Je suis proche, mais il est encore plus rapide. Il était toujours le plus rapide, mais ce qui m'a le plus impressionné était son rythme de course. Cela dit, on doit prendre en compte qu'il a fait sa simulation de course le matin, lorsque la piste était plus rapide. Mon écart est probablement plus petit que ce qui apparaît, mais il existe sans aucun doute. 

Quels sont les plans pour la deuxième séance d'essais à Sepang ?

V.R. : De nouvelles choses à tester et travailler sur le set-up, sur le freinage , l'accélération et les performances des pneus. 

Et Lorenzo ?

V.R. : C'est juste le premier test de l'année. Quand les choses deviendront sérieuses, Jorge sera dans le groupe de tête.

Que pensez-vous des motos de la catégorie Open ?

V.R. : Elles ont du potentiel mais surtout Aleix [Espargaro] a du potentiel. (rires)

En aimez-vous les règles ?

V.R. : Plus de carburant et moins d'électronique serait bon pour tout le monde. Disons que j'aimerais que ma M1 ait un réservoir de 24 litres. (rires)

Retrouvez plus d’articles sur GP-inside

Grand Prix de Malaisie

Alors qu'il attaquait Miller, Zarco a été poussé dehors

03/11/2019 À 10:37
Grand Prix de Malaisie

Zarco : "On aimerait bien que la porte Honda puisse s’ouvrir si Lorenzo jette l’éponge"

03/11/2019 À 10:19
Dans le même sujet
MotocyclismeSaison 2014Valentino Rossi
Partager avec
Copier
Partager cet article