Motocyclisme
Saison 2016

"Serrer la main de Marquez ? Ce serait hypocrite"... : Les petites phrases de l'hiver

Partager avec
Copier
Partager cet article

Valentino Rossi (Yamaha Factory) lors des tests à Losail en 2016

Crédit: Yamaha Racing Corp.

ParStéphane Vrignaud
17/03/2016 à 09:20 | Mis à jour 17/03/2016 à 09:21
@ThePiranhaClub

Moto 2016 - La lutte entre Marc Marquez et Valentino Rossi de l'an passé a laissé des traces et a même donné le ton pour la nouvelle saison. Retour sur les saillies de l'hiver...

Hervé Poncharal, directeur de Yamaha Tech3 : "Il [Valentino Rossi] s'est exprimé un peu partout en disant qu'il avait fait tout le boulot (aux tests de Sepang 1) pendant que Lorenzo faisait des chronos ("I did a lot of 'dirt work' compared to him, more laps and everything, he concentrated more on the performance"). Évidemment, ce n'est pas le reflet de la réalité, mais on sent que ça commence déjà entre eux..."

Lire l'article

Jorge Lorenzo : "Il y a eu ce contact à Sepang, mais à aucun moment je n'ai eu un contact avec quiconque sur la piste. J'ai été très propre dans toutes les bagarres que j'ai eues avec le reste des pilotes."

Saison 2016

Lorenzo : "Ma relation avec Rossi ? Yamaha devait prendre soin de son diamant..."

17/03/2017 À 15:36

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory) en tests à Phillip Island en 2016

Crédit: Yamaha Racing Corp.

Lin Jarvis, directeur de Yamaha Motor : "Si vous me demandez si nous allons avoir Pol [Espargaro] et Bradley [Smith] en 2017 chez Tech 3, honnêtement, je vous le dis, très probablement pas."

Giaccomo Agostini : "Y aura-t-il vengeance de Rossi ? Bien sûr que non !"

"Le complot contre Rossi ? Il n'a jamais existé parce que Marquez ne veut pas que Lorenzo gagne le championnat et vice versa."

Lire l'article

Valentino Rossi : "J'ai toujours respecté Lorenzo mais d'après moi, lui ne l'a pas fait lors de la dernière course de la saison passée. Espérons que cette saison, le respect soit réciproque."

Hervé Poncharal : "Marquez est toujours le gars le plus excitant à regarder. Il est le type de pilote que j'adore regarder parce qu'il exagère dans tous les domaines."

"Quand on voit Marc, on se dit 'Putain !' A chaque virage, on dirait qu'il va se crasher. On pense que personne au monde ne peut aller plus vite et c'est très excitant."

"J'adore regarder Jorge car il est très propre et très technique. Mais on doit être un connaisseur pour l'apprécier."

Lire l'article

Jorge Lorenzo : "Est-ce que Rossi se battra pour le titre ? Ça dépendra de son état d'esprit, de comment il a digéré ce qui est arrivé la saison dernière."

Valentino Rossi (Yamaha Factory) en tests à Losail en 2016

Crédit: Yamaha Racing Corp.

Loris Capirossi : "Il est probable que nous ne verrons pas Casey [Stoner] que comme pilote d'essai, mais aussi à l'occasion de quelques courses."

Lire l'article

Livio Suppo, directeur de la communication et du marketing de Honda HRC : "Il semblerait que Valentino l’ait toujours mauvaise : perdre un championnat du monde après avoir été en tête pendant 16 courses sur 18 je peux comprendre que ça doit être frustrant."

Lire l'article

Valentino Rossi : "Serrer la main de Marquez ? Ce serait hypocrite. Je n'oublierai jamais ce qui s'est passé. Depuis la dernière course de l'an passé, plus rien ne sera jamais comme avant. Mais ce sera une lutte plus authentique."

"J'ai arrêté de donner des interviews parce que j'en ai marre qu'on me demande quand je vais arrêter."

Saison 2016

Les plus folles remontées : Quand Binder a volé sur la piste de Jerez

01/12/2016 À 10:08
Dans le même sujet
MotocyclismeSaison 2016
Partager avec
Copier
Partager cet article