Getty Images

Trosième des derniers essais, Johann Zarco affiche sa satisfaction... et répond aux autres pilotes

Zarco : "Avec les bons réglages, la Yamaha sera capable de gagner"

Le 15/11/2017 à 23:47Mis à jour Le 16/11/2017 à 11:14

MOTOGP - Johann Zarco a de quoi être satisfait. Quelques jours après la dernière courses de la saison, il a terminé la deuxième journée d'essais à Valence à la troisième place, juste derrière les deux pilotes Honda. Et il l'affirme, cette M1 2017 lui plaît, contrairement à certains pilotes...

Eurosport Player : Regardez la saison 2018 en direct

Voir sur Eurosport

Après une première journée où il avait eu l’occasion de déclarer tout le bien qu’il pensait de la M1 2017, Johann Zarco avait à cœur de remettre l’ouvrage sur le métier afin de confirmer ses sensations de la veille. Chose qu’il a faite partiellement puisque son meilleur chrono a été établi avec la 2016 et qu’il n’était pas entièrement satisfait des performances de la 2017 sur les longs-runs. Ceci dit, comme il le confirmait à GPOne, il estime que cette machine a énormément de potentiel et il a sa manière de le faire savoir !

"Je suis content qu'après une année d'expérience, je puisse être rapide et ressentir différentes sensations sur la moto à expliquer aux techniciens. Nous ne pouvons pas affirmer avoir été plus forts que pendant le week-end de course, mais je pense que j'ai le potentiel pour le faire", a tout d'abord confié le Français. "Pour le moment, nous sommes presque au même niveau qu’avec la moto 2016, mais cette fois avec la possibilité de grandir. Maintenant, l’intention est de travailler sur cette moto pour y arriver".

" Les commentaires négatifs des pilotes officiels à propos de cette moto ont commencé pendant la saison"

"Je me suis concentré sur le fait de me sentir à l'aise et pas sur des secteurs spécifiques tels que l'entrée ou la sortie de virage. Avec cette moto, je peux jouer plus, ce qui, pendant la saison, peut être très important pour préparer les différentes courses", poursuit-il. "Les commentaires négatifs des pilotes officiels à propos de cette moto ont commencé pendant la saison, et Valentino s'en est plaint surtout dans des conditions humides. Je veux rappeler que Viñales a gagné au Qatar et en Argentine avec cette moto, donc on ne peut pas dire que c'est une mauvaise moto", explique Johann Zarco.

"Je me suis concentré sur les pneus en couvrant la distance d’une demi-course : c'est un point difficile mais nous y travaillons. Parfois, je ne me sentais pas à l'aise, d'autres fois bien. Nous analyserons les données après les tests, et lors des tests suivants, nous continuerons à travailler sur ce point. Une fois que nous aurons trouvé le bon set-up pour utiliser le potentiel de cette moto, je pense que ce sera une moto capable de gagner", conclut-il.

0
0