Tech3 recrute Crutchlow

Tech3 recrute Crutchlow
Par Eurosport

Le 05/09/2010 à 20:03Mis à jour Le 05/09/2010 à 20:24

Le Britannique Cal Crutchlow, 24 ans, succèdera à l'Etasunien Ben Spies au guidon de la M1 de Yamaha Tech3 en MotoGP 2011.

Eurosport Player: Regardez la saison 2018 en direct

Voir sur Eurosport

Yamaha Tech3 a confirmé dimanche à Misano ce qui n'était plus qu'un secret de Polichinelle, à savoir l'arrivée de Cal Crutchlow en MotoGP 2011, à la place de Ben Spies, parti remplacer Valentino Rossi chez Yahama Factory.

Le Britannique de 24 ans, champion Supersport 2009 et pilote Yamaha Sterilgarda en Superbike 2010, trouve ainsi la récompense de sa fidélité à la firme au Diapason. "Faire partie de l'équipe Yamaha Sterilgarda en Mondial Superbike a été fantastique", s'est-il exclamé. "J'ai signé pour Yamaha en 2009 en Supersport et, une fois le championnat gagné, le but naturel a été d'aller en Superbike. C'était un honneur de faire partie de l'équipe et de rester dans la famille Yamaha. Je vais maintenant franchir un nouveau pallier en étant recruté par Tech3, qui a tant fait pour des pilotes comme Ben Spies. J'ai commencé à piloter pour Yamaha en 2003 en Coupe R6, j'ai donc une longue histoire avec eux. Aller en MotoGP est une grosse opportunité pour moi, c'est un honneur d'être appelé par Hervé Poncheral et d'être soutenu par Yamaha. Je vais essayer de faire le meilleur job possible, d'être humble, d'apprendre et de profiter de cette expérience.”

"Je suis ravi qu'un pilote du calibre de Cal courre pour Tech 3", s'est félicité Herve Poncharal. "Il a montré avec son titre Supersport en 2009 et ses succès étonnants en Superbike cette année qu'il est une belle promesse pour le futur. Je pense qu'il est prêt à se tester contre les meilleurs pilotes du monde. J'ai hâte de travailler avec lui, il est très talentueux et a une incroyable envie de gagner. Ben [Spies] a prouvé cette année qu'avec du talent, un dur travail et de la détermination on peut faire un passage réussi du Superbike à la MotoGP", a ajouté le directeur de l'équipe de Bormes-les-Mimosas.

"Nous aurions aimé qu'il puisse viser le titre SBK 2011", a reconnu Laurens Klein Koerkamp. Mais le directeur de l'activité course de Yamaha Motor Europe n'a pu résister à l'opportunité qui s'est présentée. "Nous montrons encore une fois notre politique de promotion des jeunes de diverses catégories jusqu'à la MotoGP fonctionne. Cal le mérite. C'est un pilote extrêmement professionnel et totalement tourné vers la préparation de ses succès. Nous pensons qu'il a les atouts pour gagner au plus haut niveau", a-t-il conclu.

0
0