Marco Bezzecchi (Redox PruestelGP - KTM) n'a pas laissé échapper l'occasion qui s'est présentée à lui. Jorge Martin (Del Conca Gresini - Honda) spécialiste de l'exercice mais souffrant, l'Italien a foncé pour profiter des déboires de son rival pour le titre, et décrocher la pole position du Grand Prix de Thaïlande. L'Italien a même confortablement battu Jaume Masia (Bester Capital Dubai - KTM) et Kazuki Masaki (RBA BOE - KTM).
Dans son tour de lancement, l'Italien a volontairement laissé une marge sur le groupe de pilotes qui le devançait, tant pour éviter d'être gêné que pour tirer profit de l'aspiration. Capable de dépasser les pilotes trop lents aux bons endroits, aux bons moments, le n°2 mondial a établi la référence en 1'42"235, repoussant son premier poursuivant à 0"462.
Il est ainsi idéalement placé pour tenter de combler les 13 points qui le séparent de Martin, opéré en août dernier et incapable d'appliquer des forces suffisantes avec la main gauche. L'Espagnol, auteur de huit pole positions cette saison, a sauvé ce qu'il a pu en accrochant le 13e temps, à 0"807. Sous les fortes chaleurs thaïlandaises, éreintantes pour les organismes fragilisés, la course sera une nouvelle épreuve difficile pour lui.