Getty Images

Marc Marquez (Honda HRC), souverain au Sachsenring, creuse l'écart en tête du championnat

Comme une évidence, Marquez reste souverain au Sachsenring

Le 15/07/2018 à 14:44Mis à jour Le 15/07/2018 à 16:28

GRAND PRIX D'ALLEMAGNE - Marc Marquez (Honda HRC) a préservé ses incroyables statistiques outre-Rhin en restant invincible pour la sixième année de suite au Sachsenring, dimanche. Plus que jamais en tête du championnat, l'Espagnol a laissé derrière lui les Yamaha officielles de Valentino Rossi et Maverick Viñales. Sans grand espoir pour cette course, Johann Zarco (Yamaha Tech3) a fini neuvième.

Marc Marquez a dominé moins que d'habitude mais le résultat a été le même. Pour la sixième fois de suite depuis son arrivée en MotoGP, en 2013, l'Espagnol a été célébré en vainqueur, dimanche au Sachsenring. Prudent quant à la tenue de ses pneus - un "dur" à l'avance et un "medium" à l'arrière - sur les 30 tours du circuit du Grand Prix d'Allemagne, le n°93 du HRC n'a pris la course à son compte qu'au 13e passage pour ne plus quitter les commandes.

Invaincu en réalité en Saxe depuis 2010 et sa victoire en 125cc, suivie par deux autres en Moto2, le pilote originaire de Cervera a enregistré son cinquième succès saisonnier et son 40e en élite avant de passer des vacances que l'on imagine tranquilles. Car le 5 août, il attaquera la seconde partie du championnat en leader, avec 46 points d'avance sur Valentino Rossi (Yamaha Factory), deuxième à 2"196.

Parti de la pole position et réduit à se placer dans le sillage de Danilo Petrucci (Ducati Pramac) au premier virage, Marc Marquez (Honda HRC) ne s'est jamais affolé. Il s'est contenté de suivre l'Italien jusqu'à réaliser que, devant, Jorge Lorenzo (Ducati Team) avait des velléités solitaires. Une attaque imparable sur Petrux plus tard, le quadruple champion du monde pouvait se mettre en chasse du Majorquin. Et le passer sur intérieur au virage n°13.

Zarco dans le dur

Jorge Lorenzo (Ducati Team), deuxième au 15e passage jusqu'à subir la dégradation de ses pneus, a rétrogradé derrière Valentino Rossi (Yamaha Factory) et n'a pas non plus résisté au retour de Danilo Petrucci (Ducati Pramac), Maverick Viñales (Yamaha Factory) et même Alvaro Bautista (Ducati Nieto).

Marc Marquez (Honda HRC) intouchable dans les derniers tours, Valentino Rossi (Yamaha Factory) sans espoirs ni craintes, la troisième place du podium a changé de locataire à deux tours de la fin lorsque Maverick Viñales (Yamaha Factory) a attaqué Danilo Petrucci (Ducati Pramac).

Treizième au départ, Johann Zarco (Yamaha Tech3) briguait un Top 10. Il a fini neuvième en doublant et en profitant aussi de la chute de Cal Crutchlow (Honda LCR). Il reste n°4 mondial. Un moindre mal dans la période difficile qu'il traverse depuis son abandon au Grand Prix de France.

0
0