C'est reparti pour un tour. Alors que leur relation s'était apaisée depuis maintenant quelques temps après une brouille due à un accrochage en course il y a trois ans, Valentino Rossi et Marc Marquez sont à nouveau les meilleurs ennemis du monde. La raison ? Lors du Grand Prix d'Argentine, l'Italien a été victime d'un abordage du pilote Honda, l'obligeant à dévier sa trajectoire. Résultat, il a terminé dans l'herbe, a chuté puis s'est relevé pour finir 19e.
Forcément remonté contre Marquez, Rossi n'était pas passé par quatre chemins après la course. "Il a détruit notre sport car il n'a aucun respect pour ses adversaires, jamais", a-t-il ainsi expliqué. "Il l'a fait exprès, pas par erreur. Il vise entre la jambe et la moto car il sait qu'il ne tombera pas mais on tombe (...) Il espère qu'on va tomber. Si on commence à jouer à ça, on élève le niveau à un point très dangereux. On est dans un sport très dangereux et ça peut mal finir."
Grand Prix d'Argentine
Rossi : "Marquez a détruit notre sport... J'ai peur de lui"
09/04/2018 À 06:59
Je n'ai jamais touché quelqu'un volontairement. Cet incident est une conséquence des conditions de piste.
Une déclaration qui fait beaucoup de bruit au lendemain d'un Grand Prix d'Argentine particulièrement animé et finalement remporté par Cal Crutchlow, devant Johann Zarco. Mis au courant des propos de son rival, Marquez, qui a tenté, en vain, de s'excuser après la course , a tenu à livrer sa version. "Je n'ai visé personne. J'essayais juste de récupérer des places et j'ai demandé pardon", répond le pilote Honda. "Ma grande erreur a été commise avec Espargaro. Avec Valentino, il n'y a aucune folie. J'étais à l'intérieur", assure-t-il.
"Je suis certain d'une chose : dans ma carrière, je n'ai jamais touché quelqu'un volontairement. Cet incident est une conséquence des conditions de piste", confie l'Espagnol à La Gazzetta dello Sport. "J'ai touché une zone mouillée, j'ai bloqué ma roue et j'ai lâché le frein. J'ai essayé de faire le maximum pour éviter le contact. Je me suis tout de suite excusé. C'est un indicent de course", conclut Marc Marquez.
Pas certain que ces précisions calment Valentino Rossi, qui n'a pas souhaité recevoir son holomogue dans son box après la course. Alors qu'il souhaitait s'excuser, l'Espagnol a été prié de rebrousser chemin par le clan du Dottore. Entre les deux stars du MotoGP, la guerre est de nouveau déclarée...