Ça valait bien les félicitations de Valentino Rossi ! A son arrivée dans le parc fermée, Marco Bezzecchi (KTM Pruestel) a été congratulé par le septuple champion du monde de la catégorie élite, qui l'a pris sous son aile et qui a bien eu raison. Dimanche, l'Italien de 19 ans, membre de la pépinière Academy VR46, est entré dans le cercle des vainqueurs du championnat du monde de Moto3 en dominant du début à la fin le Grand Prix d'Argentine, sur une piste très piégeuse, sèche à certains endroits, humide à d'autres.

Il y avait Bezzecchi et les autres : le résumé de la course Moto3

Dans une classe à part, Marco Bezzecchi a précédé sept pilote Honda, le premier d'entre eux étant Aron Canet (Honda EG 0,0), à 4"6. Deuxième comme au Grand Prix du Qatar, l'Espagnol s'est emparé de la place de leader du championnat du monde. Il a été challengé jusqu'au bout par l'Italien Fabio di Giannantonio (Honda Gresini).
Enea Bastiannini (Honda Leopard), Adam Norrodi (Honda Sprinta) et Alonso Lopez (EG 0,0) ont fini respectivement quatrième, cinquième et sixième. L'Italien Tony Arbolino (Honda Marinelli), auteur de la pole position et parti en slicks, a fini 10e, devant Jorge Martin (Honda Gresini), le premier vainqueur de la saison qui avait fait lui aussi le pari - perdant - des slicks.