Getty Images

Dans son jardin argentin, Marquez a remis les pendules à l'heure

Dans son jardin argentin, Marquez a remis les pendules à l'heure
Par Eurosport

Le 30/03/2019 à 20:13Mis à jour Le 30/03/2019 à 22:15

GP D'ARGENTINE - Marc Marquez (Honda HRC) reprend ses bonnes habitudes. Battu pour l'ouverture de la saison au Qatar, le quintuple champion du monde a décroché la pole samedi, la 53e de sa carrière, sur le circuit de Termas de Rio Hondo. L'Espagnol a devancé Maverick Vinales (Yamaha Factory), Andrea Dovizioso (Ducati) et Valentino Rossi. Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) a signé le 7e chrono.

Marc Marquez (Honda HRC) partira de la pole position dimanche pour le Grand Prix d'Argentine de MotoGP, deuxième manche du championnat du monde, devant son compatriote Maverick Vinales (Yamaha Factory) et l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati). Sur le circuit de Termas de Rio Hondo, Marquez a réussi la 53e pole position de sa carrière, en 110 courses en catégorie reine. Il se rapproche de la marque de Valentino Rossi (55 en 325 courses).

Battu de quelques mètres par Dovizioso sur la ligne d'arrivée du GP du Qatar, première course de la saison, et piqué au vif, Marquez a signé le meilleur chrono, 154 millièmes devant Vinales (poleman à Losail) et 164 devant son rival italien. En six participations au Grand Prix d'Argentine, c'est la cinquième fois que le quintuple champion du monde s'offre la position de pointe.

Rossi a lui placé sa Yamaha en deuxième ligne (4e temps), devant l'Australien Jack Miller (Ducati) et deux autres Yamaha, celles de l'écurie Petronas de Franco Morbidelli (6e) et Fabio Quartararo (7e).

Zarco encore très loin du compte...

Dovizioso, vainqueur au Qatar devant Marquez, s'est dit ravi de sa 3e place : "Je suis content de partir de la première ligne", a déclaré l'Italien, rarement en réussite en Argentine.

Les KTM ont une nouvelle fois été distancées par les principales écuries d'usine et Johann Zarco a dû se contenter du 18e temps, alors qu'il était plutôt confiant après les premiers essais libres.

(Avec AFP)

0
0