Le come-back de Johann Zarco. Mis à pied par KTM en septembre dernier, le Français est (déjà) retour en MotoGP. En effet, comme annoncé, il rejoint l'écurie Honda du Team LCR pour les trois dernières courses (Australie, Malaisie, Valence), où il remplacera Takaaki Nagami, blessé à l'épaule et contraint à l'opération.

Grand Prix du Japon
Zarco à l'heure du dilemme
14/10/2019 À 09:54
Nous verrons ce que je peux faire

"Je leur suis très reconnaissant et je donnerai le meilleur de moi-même pour inscrire de bons résultats tout en profitant, car ça pourrait être mes dernières courses avant un moment. Je voudrais remercier KTM de m’avoir libéré de telle sorte à courir ces épreuves avec une autre moto", a confié le pilote dans le communiqué. "Nous verrons ce que je peux faire. Avant toute chose, je sais que je vais me faire plaisir à Phillip Island. C’est un tracé rapide, ça peut être sympa en termes de feeling. L’objectif est de rouler avec un bon rythme et de redécouvrir ces bonnes sensations que j’avais avant", a-t-il ajouté.

Un choix, quelles conséquences ?

Avec cette arrivée dans une équipe privée estampillée Honda, Zarco prend-il un risque pour son avenir ? Le Français est en effet annoncé, depuis plusieurs semaines, chez Yamaha la saison prochaine en tant que pilote d'essais. Reste à voir comment cette dernière prendra son passage (temporaire) chez le grand rival. "Ces deux marques étant rivales depuis longtemps, je dois faire un choix", confiait récemment le Cannois à nos confrères de Moto Journal. C'est désormais chose faite.

Grand Prix de Styrie
Viñales après s'être jeté de sa moto à 230km/h : "Que vouliez-vous que je fasse d'autre ?"
23/08/2020 À 15:47
Grand Prix de Styrie
Zarco a donné le ton dès la Q1, Rossi n'a pas vu la Q2
22/08/2020 À 12:53