Fabio Quartararo a deux points communs avec Kylian Mbappé. Le premier ? On ne lui parle pas d'âge. Le second ? Il a appris à supporter la pression lors des grands événements. Ça tombe bien : le Grand Prix d'Emilie-Romagne, disputé ce week-end à Misano, en est un. Dimanche, le Français aura une première occasion de convertir sa brillante saison en titre de champion du monde. Mais pour le Français, ce sera encore une course comme une autre : "Je me sens très bien et pour être honnête, ma tête n'est pas vraiment à cette partie du championnat", a-t-il confié ce jeudi en conférence de presse.
Le prodige niçois a de la marge et avec 52 unités d'avance sur son dauphin Francesco Bagnaia, à trois manches du baisser de rideau, il pourrait aussi faire le choix de la prudence. "Je pense que nous devons aborder cela de la même manière qu'habituellement même si nous savons bien sûr que quelque chose de spécial peut arriver dimanche, a-t-il ajouté. Puis dimanche, nous verrons le niveau de risque que nous prendrons." Preuve que le pilote de 22 ans est en pleine confiance.
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Quartararo, champion total
25/10/2021 À 17:15

Stratégie offensive ?

Il y a un mois tout juste, sur ce même circuit et alors qu'il avait déjà beaucoup d'avance en tête du Mondial, "El Diablo" ne s'était pas embêté avec les calculs : il s'était lancé dans une irrésistible attaque en fin de course pour tenter d'aller chercher Bagnaia, qui avait fait le trou en première partie de course. L'effort fut vain et, disons-le, quelque peu risqué. Mais pour lui, il était naturel : "C'est comme ça que j'aime courir", a-t-il souligné.

Fabio Quartararo (Yamaha) au Grand Prix d'Aragon 2021

Crédit: Imago

Plus question pour lui de rouler contre-nature, comme il avait été contraint de le faire la saison dernière pour tenter de résister en haut du classement malgré le mauvais rendement de sa machine. "J’ai beaucoup appris en 2020, a-t-il assuré. Pas comment se battre pour le championnat, puisque je n’en ai pas vraiment eu la chance, mais mener le championnat pendant de nombreuses courses a été une étape importante pour mon expérience, et je pense que c’est beaucoup plus facile cette année de l’avoir." Et ça se voit.
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Quartararo, force émotionnelle dans les épreuves et solidité au combat
25/10/2021 À 00:01
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Quartararo en mode domination : les chiffres d'une saison de champion
24/10/2021 À 14:48