Motocyclisme
Grand Prix d'Espagne

Victime d'une fracture du bras droit, Marquez va se faire opérer : "Je reviendrai encore plus fort"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Marc Marquez, avant la 4e séance d'essais libres du GP d'Espagne, à Jerez le 18/07/2020

Crédit: Getty Images

ParArthur Merle
19/07/2020 à 17:25 | Mis à jour 19/07/2020 à 17:30
@arthurmrle

GRAND PRIX D’ESPAGNE – Victime d’une lourde chute en fin de course dimanche à Jerez, lors du premier Grand Prix de la saison, le pilote espagnol Marc Marquez (Repsol Honda Team) souffre d'une fracture de l'humérus du bras droit et sera opéré mardi à Barcelone.

Si Fabio Quartararo a évidemment été l’acteur majeur du Grand Prix d’Espagne, dimanche à Jerez, Marc Marquez a aussi marqué les esprits. Pour de bonne raisons puis pour d’autres, bien moins réjouissantes. Victime d’une chute impressionnante en fin de course, le pilote de Repsol Honda Team a été transporté au centre médical avec protection cervicale et en se tenant le bras droit. Le diagnostic est arrivé une bonne heure après la course : le sextuple champion du monde souffre d'une fracture de l'humérus (l'os situé entre l'épaule et le coude) du bras droit et sera transporté à Barcelone dès lundi, où il sera opéré mardi.

Grand Prix d'Espagne

Quartararo, l'acte de naissance d'un crack sur les traces de Rossi et Marquez

19/07/2020 À 16:42

Pas de sérieux traumatismes au niveau de la tête et du thorax

L'écurie du sextuple champion du monde a précisé dans un communiqué qu'il n'y avait pas d'autres sérieux traumatismes au niveau de la tête ou du thorax, et que Marquez resterait en observations durant 12 heures. Aucune information sur sa période d'indisponibilité n'a pu être communiquée pour le moment, ce qui arrivera probablement après l'intervention. Mais c'est assurément un énorme coup dur pour lui, et un premier gros tournant dans ce Championnat du monde.

En novembre dernier, Marquez avait subi une opération à l'épaule droite après deux chutes survenues lors des essais du Grand prix de Malaisie 2019. Doté d'une capacité de récupération hors du commun, Marquez va devoir vivre une nouvelle période de convalescence malvenue. Son retour à la compétition sera scruté de près.

Auteur d’un numéro d’équilibriste dont lui-seul semble avoir le secret, le tenant du titre avait déjà miraculeusement échappé au pire en début de course, finissant toutefois dans les graviers. De quoi lancer le début d’une folle remontée qui a vu l’Espagnol pousser très fort jusqu’à reprendre la troisième place. C’est en insistant derrière Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha) et sa 2e place que Marquez s’est fait éjecter à la réaccélération, après avoir perdu l’arrière à l’intérieur sur le vibreur. Le pilote de 27 ans s’est d’abord assis en laissant exploser sa rage avant qu’une douleur plus importante ne s'éveille.

"J'espère que vous avez apprécié le 'comeback'"

Dans la soirée, Marc Marquez a posté une photo accompagnée d'un message sur son compte Twitter. "Parfois, les choses ne se passent pas comme prévu, a-t-il écrit. Mais le plus important est de se relever et de repartir." Et d'ajouter : "J'espère que vous avez apprécié le 'comeback' (en référence à sa remontée fantastique, ndlr). Maintenant, je vais subir une opération pour réparer la fracture de mon humérus droit. Je vous promets que je reviendrai dès que possible et encore plus fort."

Grand Prix d'Espagne

Quartararo : "Putain, c'est le plus beau jour de ma vie"

19/07/2020 À 13:59
Grand Prix d'Espagne

"Le jour de gloire est arrivé" : Quartararo et son émouvante "Marseillaise"

19/07/2020 À 13:25
Dans le même sujet
MotocyclismeGrand Prix d'Espagne
Partager avec
Copier
Partager cet article