Getty Images

On refait le Grand Prix : Zarco et Dovizioso à terre, Marquez en apesanteur

On refait le Grand Prix : Zarco et Dovizioso à terre, Marquez en apesanteur

Le 20/05/2018 à 19:58Mis à jour Le 21/05/2018 à 09:44

GRAND PRIX DE FRANCE - Johann Zarco (Yamaha Tech3) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) sont les grands battus du Mans, et Marc Marquez (Honda HRC) le grand vainqueur de la cinquième manche du Mondial.

La note : 3/5

De la bagarre pour les premières places, des dépassements chauds, notamment au Dunlop, et des chutes qui ont rappelé l'exigence technique d'un circuit comme le Bugatti. Un bon mix pour une belle course.

Le vainqueur : Marc Marquez (Honda HRC)

Il a remporté une victoire d'autant plus remarquable qu'on ne se demande pas s'il a la meilleure moto. Non, l'Espagnol a fait la différence lui-même, en montant dans la gamme des Michelin avec un "medium" devant, comme la moitié du peloton (l'autre en "tendre"), et un "dur" à l'arrière, soit deux crans au-dessus de tout le monde. Ça signifiait patienter pour chauffer les pneus, en attendant que la performance vienne en seconde partie d'épreuve. Un plan appliqué à la lettre et même anticipé, puisqu'il a pris les commandes dès le 10e des 27 tours en foudroyant Jorge Lorenzo (Ducati Team) à la Chapelle, sur une manœuvre osée.

37e victoire en MotoGP, troisième de suite, 36 points d'avance au championnat. Sur un circuit pas favorable à Honda, le coup parfait.

Le grand perdant : Andrea Dovizioso (Ducati Team)

Deuxième coup dur de suite. Victime collatérale à Jerez de la Frontera, l'Italien est parti tout comme un grand à la faute, en entrant trop fort à La Chapelle. Juste après avoir fait plier Jorge Lorenzo (Ducati Team) sur un gros freinage au n°1.

Dégâts énormes au championnat : ses 46 points ne sont même pas la moitié des 95 de Marc Marquez (Honda HRC). Pas encore out dans la course au titre, mais presque.

Le battu : Johann Zarco (Yamaha Tech3)

Pour une fois, le Français a montré de l'impatience, énervé de voir Jorge Lorenzo (Ducati Team) faire l'élastique devant lui, tantôt en lui filant sous le nez à la moindre accélération, tantôt en perturbant sa trajectoire sur des entrées lentes en virages. Sa chute relève d'une faute banale technique. Mais tout est parti d'un départ raté.

Au championnat, il reste en lice pour la 2e place, à un point du nouveau locataire, Maverick Viñales (Yamaha Factory). En lice pour être le meilleur des autres, car #MM93 semble dans un monde à part.

Le pilote en hausse : Valentino Rossi (Yamaha Factory)

Parti de la 9e place pour arriver au podium, et dans le Top 4 au championnat. L'Italien a de quoi être content pour lui et ses fans. Il a parfaitement vendu le Grand Prix d'Italie à venir !

Le courageux : Cal Crutchlow (Honda LCR)

Après son soleil en Q1, "The dog" y est retourné comme si de rien n'était. Huitième à 25"7, pas dingue mais indispensable après son raté complet à Jerez de la Frontera.

Le pilote "classe" : Johann Zarco (Yamaha Tech3)

Il a été disponible pour son public ce week-end, et il a assuré le service après-vente en dépit d'un abandon qui a dû le mortifier.

Le performer : Jack Miller (Ducati Pramac)

Quatrième, et même pas meilleur de son équipe. Deux rangs et quatre secondes derrière Danilo Petrucci, l'Australien a marqué des points dans l'esprit des décideurs de Ducati, même s'il est passé derrière l'Italien au championnat.

La stat : 21

Johann Zarco (Yamaha Tech3) restait sur 21 courses dans les points depuis le Grand Prix d'Argentine 2017.

La déclaration : Marc Marquez (Honda HRC)

" J'avais le regard fixé sur Dovi car c'est lui qui avait le meilleur rythme ce week-end et, quand il est tombé, mon approche a changé, je me suis calmé. On verra ce qui se passe ensuite, mais pour le moment je dois être heureux car ma moto et moi vivons un moment très tendre. C'est le plus important."

Le point au Mondial Pilotes

1- Marc Marquez (Honda HRC) 95 pts
2- Maverick Viñales (Yamaha Factory) 59 pts
3- Johann Zarco (Yamaha Tech3) 58 pts
4- Valentino Rossi (Yamaha Factory) 56 pts
5- Danilo Petrucci (Ducati Pramac) 54 pts

0
0