Le Grand Prix de France moto se tiendra sans spectateurs les 14, 15 et 16 mai au Mans, ont annoncé vendredi les organisateurs de l'événement à la suite des annonces du gouvernement français. "Malgré la présentation aux autorités compétentes de plusieurs propositions, les dates annoncées dans les différentes phases de ce déconfinement ne permettent malheureusement pas d'envisager la présence de spectateurs", ont-ils annoncé.
Il faudra en effet attendre le 19 mai pour que les établissements sportifs accueillent 800 personnes en intérieur et 1.000 en extérieur, selon le calendrier annoncé jeudi par le président français Emmanuel Macron.
Le Grand Prix de France sera la 5e manche de la saison de MotoGP, catégorie reine de la vitesse moto dominée actuellement par un Français, Fabio Quartararo (Yamaha). Avant la 4e manche dimanche en Espagne, il devance l'Italien Francesco Bagnaia (Ducati) et l'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha).
Grand Prix de France
Des hics, des déclics et un résultat historique : Zarco - Quartararo, toujours plus haut
IL Y A 12 HEURES
Outre le GP moto, le circuit Bugatti accueille les 24 Heures Motos et les 24 Heures du Mans auto, deux événements qui ont, eux, déjà été reportés.
Initialement prévues les 17 et 18 avril, les 24 Heures Motos doivent se dérouler les 12 et 13 juin à huis clos, a récemment annoncé l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), organisateur de l'épreuve.
Quant à la 89e édition des 24 Heures du Mans, prévue les 12 et 13 juin, elle a été reportée aux 21 et 22 août, dans le but de pouvoir accueillir du public.
Grand Prix de France
Un nouveau double podium : Zarco et Quartararo illuminent Le Mans
IL Y A 15 HEURES
Grand Prix de France
Quartararo, la stratégie du tout ou rien
HIER À 17:44