L'Italien Enea Bastianini (Ducati-Gresini) a signé le meilleur temps des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de France, septième manche de la saison de MotoGP, sur le circuit Bugatti du Mans, tandis que les Français Johann Zarco et Fabio Quartararo signent les 4e et 6e chronos.
Bastianini, qui arrache par ailleurs un nouveau record de la piste, a devancé l'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia) de 202 millièmes alors qu'un autre Espagnol, Alex Rins (Suzuki), a signé le 3e temps à trois dixièmes de l'Italien. Quartararo, leader au championnat, a pris le 6e temps combiné derrière l'Italien Francesco Bagnaia (Ducati), 5e, et Johann Zarco (Ducati-Pramac), 4e. "Je me sens très à l'aise (...) avec notre rythme nous sommes dans la course pour le podium", a réagi à l'issue de la journée le champion du monde en titre.
Grand Prix de France
Quartararo, le jeune premier prêt à faire chavirer Le Mans
13/05/2022 À 08:20
Confiant pour son Grand Prix à domicile, le pilote Yamaha gardera toutefois un oeil sur les Ducati, "fortes de partout" reconnaît-il. Son compatriote Zarco, qui tentera dimanche de décrocher au Mans sa première victoire en MotoGP, montre lui aussi une certaine confiance: "le tracé me plaît bien, j'ai de bonnes sensations, j'aimerais simplement plus, mais c'est là qu'il faut rester zen car ce 'plus' ne viendra pas en s'énervant". Le multiple champion du monde Marc Marquez (Honda), 15e meilleur temps à l'issue de la journée, devra améliorer son chrono lors des essais libres 3 samedi matin pour espérer passer directement en deuxième et dernière partie des qualifications (Q2), au cours de laquelle se jouent les premières places sur la grille de départ dimanche.
Cette première journée au Mans a surtout été rythmée par des chutes sans gravité pour la plupart, à commencer par celle d'Enea Bastianini dès les premiers tours de pistes, suivi plus tard de Brad Binder (KTM) ou encore Franco Morbidelli (Yamaha). Dans l'après-midi, les chutes se sont à nouveau enchaînées, outre Marco Bezzecchi (Ducati-VR46) et consort, Bastinani a terminé au sol juste après son record de la piste, tout comme quelques instants plus tard Morbidelli. Le Portugais Miguel Oliveira (KTM), tombé deux fois, a vu sa session d'essais s'arrêter prématurément dans la matinée.
Le pilote KTM a été conduit au centre médical pour des examens à l'issue de sa deuxième chute. Il a ensuite repris le guidon l'après-midi pour terminer la deuxième séance d'essais du week-end. Hors de la piste, la Commission Grand Prix a annoncé vendredi augmenter le quotas des moteurs pour les écuries à compter de cette saison, en raison d'un calendrier de courses de plus en plus chargé (21 GP son au calendrier en 2022, un record). Ainsi, les constructeurs auront désormais droit à huit moteurs par saison (contre sept actuellement) et dix moteurs (contre neuf) pour les constructeurs disposant de concessions (seule Aprilia fait partie de ce groupe cette année). Toutefois, ce moteur supplémentaire ne pourra être utilisé qu'à partir de la 19e manche de la saison, est-il précisé dans un communiqué.

Classement combiné des deux premières séances d'essais libres

  • 1. Enea Bastianini (ITA/Ducati) 1:31.148
  • 2. Aleix Espargaro (ESP/Aprilia) à 0.202
  • 3. Alex Rins (ESP/Suzuki) à 0.297
  • 4. Johann Zarco (FRA/Ducati) à 0.360
  • 5. Francesco Bagnaia (ITA/Ducati) à 0.487
  • 6. Fabio Quartararo (FRA/Yamaha) à 0.492
  • 7. Brad Binder (RSA/KTM) à 0.509
  • 8. Joan Mir (ESP/Suzuki) à 0.518
  • 9. Pol Espargaro (ESP/Honda) à 0.623
  • 10. Jorge Martin (ESP/Ducati) à 0.764
  • ...
  • 15. Marc Marquez (ESP/Honda) à 1.005
Grand Prix de France
Quartararo : "Il nous manque toujours la même chose, je ne peux pas dépasser"
15/05/2022 À 16:26