Il avait infligé un coup de massue à son rival en le battant sur le fil sur le Red Bull Ring, il y a deux semaines. Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46) en a remis une couche, ce samedi, à Silverstone, en décrochant la pole position du Grand Prix de Grande-Bretagne alors que son dauphin au championnat, Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo), n'a pu faire mieux que le 23e temps. L'Italien a devancé Remy Gardner (Tech 3 Racing), fils de Wayne, et Alex Marquez (EG 0,0 Marc VDS), frère de Marc.
L'Italien s'est offert une occasion en or d'accroître la marge de trois points qu'il a creusée en Autriche sur son dauphin portugais. Grâce à un tour bouclé en 2'08"153 en toute fin de séance, le futur pilote Pramac a repoussé son premier poursuivant à 0"194 et l'Espagnol à 0"258.
Grand Prix de Grande-Bretagne
Pluie, revêtement raté, Marquez grand gagnant : Silverstone, une annulation en dix questions
26/08/2018 À 18:32
La deuxième ligne, elle, est composée d'outsiders. Auteur du meilleur temps lors des première et troisième séances d'essais libres, Marcel Schrotter (Dynavolt IntactGP) s'est classé quatrième, à 0"289. Sur le podium lors des trois derniers grands prix, Luca Marini (Sky Racing Team VR46) s'est offert le cinquième rang, à 0"490. Officialisé par la nouvelle structure MotoGP la veille, Fabio Quartararo (Speed Up Racing) a bouclé la deuxième ligne, concédant 0"603 sur la référence. Mais il faudra probablement compter sur tout ce petit monde pour une nouvelle lutte acharnée en course.
Grand Prix de Grande-Bretagne
Zarco : "Ce n'est pas à cause de la météo... c'est cette piste !"
26/08/2018 À 15:51