Elle n'a pas tout à fait la même saveur qu'au Mans mais qu'importe : Johann Zarco (Yamaha Tech3) va regoûter la pole position. Auteur du deuxième temps en qualification, le Français a finalement hérité de la position de pointe. Marc Marquez (Honda HRC), absolument intouchable durant la séance, a été sanctionné par la direction de course de six places de pénalité sur la grille de départ pour avoir gêné Andrea Iannone (Suzuki Team) en Q2.
Marquez avait semblé bien seul durant la session. Peut-être un peu trop. Conforté par un chrono que personne n'a pu approcher, le quintuple champion du monde n'a pas jeté le coup d'oeil vers l'arrière et n'a pas pris soin, non plus, de s'écarter de la trajectoire. Et lorsqu'il a tourné la tête, en fin de séance, il était déjà trop tard : Iannone l'avait déjà dépassé, agacé, alors qu'il était en passe d'établir un temps qui ne lui aurait certainement pas assuré la pole, mais qui aurait pu le placer en première ligne.
Grand Prix de Malaisie
Marquez en pole, Zarco en embuscade
03/11/2018 À 09:16
"Jo le maniaque" a finalement décroché le quatrième temps, à 0"088 de Valentino Rossi (Yamaha Factory), mais il figurera bien au côté de son compatriote sur la grille, dimanche. Marquez, lui, perd le bénéfice de sa pole position pour la deuxième fois de la saison. A Austin, il avait été pénalisé de trois places pour la même raison. Cette fois, la sanction a été doublée.
Grand Prix de Malaisie
Jurisprudence Silverstone : toutes les courses avancées de deux heures dimanche !
03/11/2018 À 08:22