Fabio di Giannantonio comptait dix podiums dans la catégorie, et quelques victoires manquées d'un rien. Dimanche était le jour de la délivrance. Passé à côté du sujet samedi en qualification (le drapeau à damier avait été déployé avant qu'il n'attaque son tour chrono), l'Italien du team Gresini a fait triompher sa Honda en négociant parfaitement le dernier tour du Grand Prix de République tchèque, la 10e manche du Mondial de Moto3, à Brno. En effaçant Jakub Kornfeil (KTM Pruestel) puis en résistant à Aron Canet (Honda EG 0,0), parti en sixième sur la grille, juste derrière lui.

Au départ, Kornfeil n'a pas tremblé

Pour Fausto Gresini, patron de l'équipe du pilote romain, ce succès est une petite consolation en l'absence de l'ex-leader du Mondial, Jorge Martin, forfait suite à une chute, vendredi matin.
Grand Prix de République tchèque
On refait le Grand Prix : Attaqué dans tous les sens, Dovizioso a tenu le choc !
05/08/2018 À 18:10
Di Giannantonio victorieux avec 0"112 de marge sur Canet, le Tchèque Kornfeil, auteur de la pole position, a connu son heure de gloire en complétant le podium, son objectif avoué, à 0"339.
Enea Bastianini (Honda Leopard) quatrième à 0"560, Gabriele Rodrigo (KTM RBA) cinquième, Marco Bezzecchi (KTM Pruestel) s'est donc contenté d'une sixième place néanmoins suffisante pour reprendre la place de numéro 1 mondial laissée à Jorge Martin (Honda Gresini) après Assen.

Dernier tour : Fabio di Giannantonio a tenu bon