AFP

Grand Prix de Valence : Les 5 stats à connaître avant le duel décisif entre Rossi et Lorenzo

Les 5 stats à connaître avant le duel décisif

Le 06/11/2015 à 18:18Mis à jour Le 08/11/2015 à 12:21

MOTOGP - On devrait avoir plusieurs leaders ce dimanche et Valentino Rossi (Yamaha) réaliserait une première en gagnant de la dernière place. Voici les stats à ne pas oublier.

3 : les pilotes sacrés à Cheste

Deux pilotes ont été titrés près de Valence depuis les origines du Grand Prix, en 1999, et celui qui s'y présente en n°1 mondial le dimanche matin n'est pas sûr de le rester l'après-midi. En 2006, Valentino Rossi (Yamaha) en avait fait l'amère expérience, en laissant échapper le titre à Nicky Haden (Honda). Les fans de l'Italien pourront toujours se consoler en se disant que Rossi n'avait été qu'à une reprise leader du Championnat cette année-là, contre 13 en 17 meetings pour l'Américain.

Arrivé en favori en 2013, Marc Marquez (Honda HRC) avait gardé la main sur le sceptre.

Curieusement, ce sont aussi les deux seules fois depuis que Rossi courent en élite que le titre s'est joué à la dernière course. Ce dimanche va donc avoir un parfum d'exception.

2 : le nombre minimal de leaders en course depuis quatre ans

C'est dur de faire la loi à Cheste même lorsque l'on est en pole position ! Seuls cinq pilotes sont parvenus à pointer en tête lors de tous les tours dans l'histoire du Grand Prix : Régis Laconi (Yamaha) en 1999, Marco Melandri (Honda) en 2005, Troy Bayliss (Ducati) en 2006, Casey Stoner (Ducati) en 2008 et Dani Pedrosa (Honda) en 2009.

Bref, il y a souvent de la bagarre en tête, à l'image des quatre dernières éditions qui ont connu au moins deux leaders. Jusqu'à un record de 4 en 2001 et 2012.

6 : ce nombre de victoires de Lorenzo qui pourrait faire la différence

Ce chiffre paraît anodin mais il ne l'est pas. Vainqueur à 6 reprises cette saison, Lorenzo serait titré dimanche en cas d'égalité parfaite avec Rossi, qui a enlevé 4 courses cette année. Une situation qui pourrait se présenter si Lorenzo terminait 2e et Rossi 4e. Les deux rivaux auraient alors chacun 325 points.

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory) au Grand Prix de la Communauté de Valence 2015

7 : le plus faible écart de points depuis 1992

Les 7 points qui séparent le leader du Mondial Valentino Rossi de son rival Jorge Lorenzo représentent le plus petit écart entre les deux premiers du championnat avant la dernière course décisive depuis 1992. Wayne Rainey (Yamaha), 3e du Grand Prix d'Afrique du Sud de 500cc à Joannesburg, était alors parvenu à coiffer sur le fil Mick Doohan (Honda), 5e.

12 : la position de départ la plus éloignée d'un vainqueur

Valentino Rossi peut-il gagner sur le circuit Ricardo Tormo à Cheste ? Rien n'est moins sûr. Le vainqueur parti de la place la plus lointaine depuis la création du meeting, en 1999, reste Sete Gibernau (Suzuki), en 2001. A part lui, tous les vainqueurs se retrouvaient sur l'un des cinq premiers emplacements de la grille.