C'était la dernière séance de qualification de la saison. Et ça s'est vu. Au bout d'une séance irrespirable, où il est allé au bout de lui-même, Fabio Quartararo (Yamaha) a arraché la quatrième place sur la grille de départ. La première ligne, occupée par l'intouchable Jorge Martin (Pramac) et les costauds Marc Marquez (Honda) et Jack Miller (Ducati), était certainement inaccessible au vu de l'effort fourni par le Français.
Le champion du monde en titre continue de mettre la pression, autant que faire se peut, sur son rival Bagnaia. Et il n'y a plus de doute : l'Italien ressent bel et bien le poids de l'enjeu, puisqu'après être resté en retrait durant les essais libres, le leader du Mondial n'a pas franchement existé en qualification. Le pilote Ducati s'est contenté du 8e temps, à 0"428 de la référence établie par "Martinator", en 1'29"621.
Grand Prix de Valence
Quartararo : "Après la course, c'était dur..."
06/11/2022 À 19:43
Quartararo, qui a lui concédé 0"279 au temps de pole (mais moins d'un dixième à Marquez) a donc remporté une première bataille psychologique. Mais pas de quoi rendre l'équation mathématique plus facile à résoudre, puisque seul un succès dimanche, conjugué à une grosse contre-performance de Bagnaia, pourrait lui permettre de conserver sa couronne.
Grand Prix de Valence
La plus grande remontée de l'histoire : comment Bagnaia a privé Quartararo du titre
06/11/2022 À 16:41
Grand Prix de Valence
Pas de miracle pour Quartararo, Bagnaia au sommet
06/11/2022 À 13:42