Getty Images

Après le report du Grand-Prix à Austin, la moitié du personnel licencié

Après le report du Grand-Prix à Austin, la moitié du personnel licencié
Par Eurosport

Le 16/03/2020 à 09:32Mis à jour Le 16/03/2020 à 09:34

GRAND-PRIX DES AMERIQUES - A cause du report du Grand-Prix des Amériques, prévu au départ le 14 avril et qui aura finalement lieu le 15 novembre, la moitié des salariés du circuit d'Austin va se faire licencier.

L'annonce du report du Grand-Prix des Amériques a eu des conséquences lourdes. Prévu le 14 avril au départ, l'événement a été reporté au 15 novembre à cause du coronavirus. En attendant, ce sont les salariés qui travaillent pour ce Grand-Prix qui en font les frais. En effet, la moitié des employés vont se faire licencier. "Sans aucun événement, notre circuit ne peut pas être très utilisé. Rien que les trois prochains mois représentent une perte de revenus provenant de 600 000 billets, avec des épreuves annulées, reportées ou encore incertaines", annonce le circuit d'Austin dans un communiqué.

Des salariés qui pourraient être rappelés "au moment venu"

"Nous sommes évidemment dévastés pour nos employés et leurs familles, qui passent toute l’année à préparer Austin pour divers événements et qui sont maintenant sans travail. La joie de créer ces moment incroyables a laissé la place à la dure réalité d’une crise sanitaire mondiale", a-t-il renchéri tout en rappelant que ces salariés reviendront "quand le moment sera venu".