Il avait de quoi être plus qu'amer après une frustrante séance de qualification. Meilleur temps des essais libres 3, Fabio Quartararo (Yamaha) a chuté à la fin d'un tour excellent qui aurait pu lui offrir la pole. Pas de quoi déprimer le champion du monde en titre, qui a assumé son erreur du virage 19 : "J’ai essayé de faire de mon mieux. Je savais que pour faire une bonne course demain, il fallait prendre des risques. J’ai attaqué à 100% aujourd’hui, et j’ai chuté."
Grand Prix des Amériques
Quartararo sur son duel avec Marquez : "J'ai apprécié cette bataille plus que certaines victoires"
10/04/2022 À 22:41
Résultat, le Niçois s'élancera tout de même en deuxième ligne, avec un temps de presque une demi-seconde de retard sur le poleman Jorge Martin, qui a chuté en FP3, bataillé en repêchage sur la Q1, avant de prendre la pole d'un souffle devant Jack Miller. "Ducati a fait un super boulot pour me donner une bonne moto. Je me sens bien pour demain, on a trouvé des petites choses qui m'aident beaucoup, je me sens assez confiant pour mon rythme.", s'est réjoui l'Espagnol.
Je préfère courir contre des Ducati
Et "Martinator" ne s'y trompe pas, Ducati a délivré une performance inouïe avec cinq motos sur les cinq premières places de la grille, une première pour le constructeur italien, et la première fois en Moto GP depuis Honda en 2003. "C'est sympa de voir cinq Ducati devant et d'avoir la pole, a noté Martin, avant d'annoncer une course très serrée ce dimanche (départ 20h). Je préfère courir contre des Ducati, des motos dont je connais le potentiel, contrairement à d’autres marques. C’est comme en Moto2. Tout le monde là-bas a le même moteur et le même châssis plus ou moins, et les courses sont toujours intéressantes. Donc ici en MotoGP c’est la même chose, c’est uniquement le pilote qui fera la différence."
Etonnamment, Fabio Quartararo a aussi partagé un constat similaire sur la brochette de motos similaires qui prendront le départ devant lui à Austin : "Je préfère avoir cinq Ducati que cinq motos différentes. Finalement, ce n’est pas un gros problème, tout le monde est rapide." El Diablo, qui a loué le rythme des Aprilia du leader du championnat du monde Aleix Espargaro et de son partenaire Maverick Vinales, qui s'élanceront aux 13 et 14e rang, a aussi donné son pronostic pour la course du jour : "Pour moi, les favoris sont Marc Marquez (Honda) et Bastianini (Ducati-Gresini)".

Fabio Quartararo (Yahama) lors du Grand Prix des Amériques 2022

Crédit: Getty Images

Essayer de faire une bonne course, de m’amuser...
A voir si Marquez, vainqueur sept fois sur huit éditions sur le circuit des Amériques depuis 2013, tentera une remontée fantastique depuis sa 9e place initiale. Le Français lui, aura son compatriote Johann Zarco en ligne de mire, qui partira du 4e rang. Et si sa Yamaha semble souffrir d'un terrible déficit de vitesse en ligne droite par rapport aux Ducati (presque 20km/h d'écart), Quartararo refuse de revoir ses ambitions à la baisse : "Je ne veux pas penser à limiter les dégâts. Nous verrons ce que nous pourrons faire, je n’ai pas d’objectif particulier, si ce n’est d’essayer de faire une bonne course, de m’amuser, d’essayer de prendre un bon départ, faire un bon premier tour, et réussir à progresser." Ça ne ressemble malgré tout pas au discours d'un pilote visant le podium ou la victoire finale…
Grille de départ du GP des Amériques ligne par ligne (Moto GP, départ à 20h ce dimanche) :
  • Première ligne :
  • 1. Jorge Martin (ESP/Ducati-Pramac)
  • 2. Jack Miller (AUS/Ducati)
  • 3. Francesco Bagnaia (ITA/Ducati)
  • Deuxième ligne :
  • 4. Johann Zarco (FRA/Ducati-Pramac)
  • 5. Enea Bastianini (ITA/Ducati-Gresini)
  • 6. Fabio Quartararo (FRA/Yamaha)
  • Troisième ligne :
  • 7. Alex Rins (ESP/Suzuki)
  • 8. Joan Mir (ESP/Suzuki)
  • 9. Marc Marquez (ESP/Honda)
  • Quatrième ligne :
  • 10. Takaaki Nakagami (JPN/Honda-LCR)
  • 11. Luca Marini (ITA/Ducati-VR46)
  • 12. Pol Espargaro (ESP/Honda)
Grand Prix des Amériques
Bastianini récidive, Quartararo mis en échec par Marquez
10/04/2022 À 18:43