Andrea Dovizioso (Ducati Team) va aborder la qualification du Grand Prix du Japon avec deux motifs de satisfaction. Le premier ? Il peut avoir l'assurance d'être le favori pour la pole, puisqu'il a dominé avec une évidente facilité le troisième séance d'essais libres, ce samedi. Le second ? Il semble avoir une petite marge sur Marc Marquez (Honda HRC), battu par deux pilotes satellites et visiblement en délicatesse à la réaccélération.
L'Italien n'a pas seulement établi le temps de référence en 1'45"107, il s'est aussi préparé pour la course, puisqu'il a été le seul capable de descendre le chrono sous les 1'46"0 avec des gommes usées. Cal Crutchlow (Honda LCR), deuxième à 0"027, et Johann Zarco (Yamaha Tech3), troisième à seulement 0"030, ont renforcé leur postulat pour la première ligne.
Marquez, qui n'a jamais décroché la pole à Motegi, a concédé 0"182 et n'a pas été capable de boucler son tour idéal avec des pneus neufs. Il a, au moins, eu le mérite de devancer les deux officiels Yamaha, Valentino Rossi et Maverick Viñales, respectivement cinquième à 0"315 et septième à 0"363, alors que Dani Pedrosa (Honda HRC) s'est intercalé à 0"321. Pour ces trois-là, la tournée outre-mer a déjà du bon.