La note : 4/5

L'épreuve nippone n'a pas été plus spectaculaire que beaucoup d'autres, mais elle a récompensé le plus audacieux. Elle restera ancrée dans le palmarès de Marc Marquez (Honda HRC) et dans la tête d'Andrea Dovizioso (Ducati Team), qui y a ajouté une part de tragédie, bien malgré lui.
Grand Prix du Japon
Marquez, 25 ans et déjà à deux pas de Rossi
21/10/2018 À 09:47

Le champion : Marc Marquez (Honda HRC)

Marquez est quintuple champion du monde, et chacun de ses titres livre un enseignement sur lui-même. Sa victoire à Motegi, ce dimanche, a mis en exergue sa toute-puissance. Elle est technique et lui a permis de battre "Dovi" sur un tracé favorable à l'Italien et à sa machine. Elle est stratégique, puisqu'il est aujourd'hui capable d'épuiser une proie 20 tours durant avant de la croquer. Elle est aussi mentale : pour la troisième saison consécutive, il a été couronné après des défaillances mentales de ses rivaux directs.

Le mot du vainqueur

Takahiro Hagifo, grand patron de Honda, avait spécialement fait le déplacement à Motegi. Et Marquez avait interdiction de le décevoir. Il peut maintenant lui réclamer une rallonge.

La célébration (un peu) réussie

Le rendu télévisuel était un peu moins réussi que le dé pipé de la saison précédente. Mais il faut saluer la créativité du clan Marquez, qui lui a proposé une borne d'arcade au pays du jeu vidéo.

La célébration (complètement) manquée

Après avoir franchi la ligne, l'Espagnol a fêté son titre un peu trop vigoureusement. Résultat : il s'est déboîté l'épaule. Mais son frère et son clan ont joué les médecins... sur la piste.

Le grand battu : Andrea Dovizioso (Ducati Team)

Il a démontré, ces deux dernières années, qu'il était capable de rivaliser avec l'un des meilleurs pilotes de l'histoire. Mais, comme en 2017 à Valence, Dovizioso a perdu le contrôle sous le poids de l'enjeu. Et il serait dommage que cette donnée finisse par lui coller à la peau.

Le grand déçu : Johann Zarco (Yamaha Tech3)

Redevenu lui-même sur un circuit qu'il adore, Zarco a perdu gros dès l'extinction des feux, lorsque Jack Miller (Ducati Pramac) l'a tassé après avoir vrillé au départ. "Tout s'est joué dans les premiers virages, a-t-il confié, dans des propos rapportés sur le site officiel. J'étais tout le temps à l'extérieur, ce qui m'a fait perdre de nombreuses positions. Je n'ai pas pu trouver un bon rythme". Battu par Alvaro Bautista (Ducati Angel Nieto) en fin de course, le Français a perdu un point mais en a surtout concédé dix sur Cal Crutchlow (Honda LCR), autre pilote satellite.

La déclaration : Andrea Dovizioso (Ducati Team)

J'avais remarqué, dès les essais, que Marc avait un très bon rythme. Aujourd'hui, il a vraiment réussi une performance spéciale pour me suivre dans les sept derniers tours. Je ne peux que les féliciter, Honda et lui, car leur saison a été incroyable. Ils méritent cette nouvelle couronne. Même si je pense que notre équipe est désormais aussi forte que la leur.

Le tweet : Jorge Lorenzo (Ducati Team)

"Parfois, nous ne sommes pas d'accord sur la manière avec laquelle on doit se battre. Mais je reconnais ton excellence et ton talent. Il n'y a aucun doute là-dessus. Félicitations Marc, tu as encore été le meilleur. "

L'info

Jorge Lorenzo (Ducati Team) d'ores et déjà forfait pour le prochain Grand Prix, il sera remplacé par Alvaro Bautista (Ducati Angel Nieto) en Australie.

La stat' : 1

En MotoGP, Marc Marquez (Honda HRC) ne s'était jamais imposé en s'élançant au-delà de la cinquième position sur la grille de départ. Il a repoussé cette limite pour s'offrir un cinquième titre.

La vidéo immanquable

Le point au Mondial Pilotes

1- Marc Marquez (Honda HRC) ; 296 points, 2- Andrea Dovizioso (Ducati Team) ; 194 pts, 3- Valentino Rossi (Yamaha Factory) ; 185 pts, 4- Maverick Viñales (Yamaha Factory) ; 155 pts, 5- Cal Crutchlow (Honda LCR) ; 148 pts.

Le point au Mondial Equipes

1- Honda HRC ; 391 points, 2- Yamaha Factory ; 340 pts, 3- Ducati Team ; 324 pts, 4- Suzuki Team ; 231 pts, 5- Ducati Pramac ; 207 pts.

Le point au Mondial Constructeurs

1- Honda ; 331 points, 2- Ducati ; 284 pts, 3- Yamaha ; 231 pts, 4- Suzuki ; 173 pts, 5- KTM ; 49 pts.

Le prochain rendez-vous : Grand Prix d'Australie

Il aura lieu les 26, 27 et 28 octobre prochains, sur le circuit de Phillip Island.

Marc Marquez (Honda HRC) sur le podium du Grand Prix du Japon 2018

Crédit: Getty Images

Grand Prix de France
Pénalisé de trois places, Zarco s'élancera 9e
14/05/2022 À 18:21
Grand Prix de France
Ducati en force, Quartararo et Zarco en embuscade
14/05/2022 À 12:56