La course Moto2 du Grand Prix du Portugal a été interrompue dimanche par un drapeau rouge après un accident impliquant une dizaine de motos qui n'a toutefois pas fait de victime. L'apparition de la pluie a provoqué la sortie de piste de plusieurs pilotes dans une longue courbe à droite, les motos se télescopant les unes les autres alors que les pilotes qui se relevaient tentaient d'éviter celles qui glissaient.
L'un des engins a pris feu mais l'incendie a été rapidement éteint par les services de secours du circuit de Portimao (sud du Portugal). L'accident est survenu alors que se tenait la conférence de presse des trois premiers pilotes de la course des MotoGP qui s'était achevée une heure auparavant.
Saison 2022
Passion intacte, Marquez s’inspire de Nadal : "Les gens pensaient qu’il était fini…"
HIER À 12:56
L'accident était retransmis en direct sur les écrans de télévision dans la salle de presse et Fabio Quartararo, Johann Zarco et Aleix Espargaro ont exprimé leur stupeur devant la scène qui se déroulait devant leurs yeux. "J'espère qu'ils sont tous ok", s'est exclamé Johann Zarco, 2e du MotoGP, alors qu'Aleix Espargaro (3e) estimait que la direction de course aurait dû arrêter la course plus tôt en raison de l'apparition de la pluie.
Parmi les pilotes qui ont chuté dimanche figurent les Espagnols Aron Canet, parti en pole position, Tony Arbolino, Augusto Fernandez et Alberto Arenas, l'Américain Cameron Beaubier, ainsi que le Japonais Ai Ogura, le Britannique Sam Lowes, le Thaïlandais Somkiat Chantra et l'Italien Simone Corsi. Tous se sont relevés indemnes mais certains semblaient très choqués par l'accident.
La course a repris vers 15h15 locales (16h15 heure française) sans les pilotes impliqués dans la chute.
Grand Prix des Pays-Bas
Quartararo furieux : "La prochaine fois, je ne tenterai pas de dépassement"
27/06/2022 À 15:02
Motocyclisme
Espéré de retour dès cette saison, Marquez dévoile son impressionnante cicactrice
27/06/2022 À 07:00