Le champion du monde en titre n’a pas l’intention de laisser filer sa couronne. Cinquième sur la grille de départ, Fabio Quartaro a décroché une splendide victoire dans le Grand Prix du Portugal, cinquième manche de la saison 2022 de Moto GP. Intouchable sur le magnifique et très vallonné circuit de Portimao, le pilote Yamaha empoche sa première victoire de la saison devant son compatriote Johann Zarco (Pramac) et l’Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia). Le Niçois s’empare du même coup de la tête du championnat.
Son week-end portugais avait mal commencé. Très mal même. En grande difficulté le vendredi sur une piste détrempée, Fabio Quartararo avait ressorti sa désormais incontournable diatribe sur le manque de puissance de sa Yamaha M1. Décontenancé par l’absence de feeling de sa machine, le champion du monde en titre semblait en panne de solutions face à une concurrence prête à profiter de ses déboires pour prendre la poudre d’escampette au championnat. Mais le Niçois n’est décidément pas fait du même moule que tout le monde.
Grand Prix du Portugal
"C'était sa course" : Quartararo, le retour du champion
24/04/2022 À 15:25
Abonnez-vous à Eurosport pour suivre une année complète de sport !

Le festival Quartararo

Rassuré par le comportement de sa M1 dès le samedi matin en Libres 3, le Tricolore a confirmé en qualification, puis en course qu’il demeurait bien un pilote d’exception. Auteur d’un envol de toute beauté à l’extinction des feux qui lui permit de griller la politesse à Zarco (Pramac), Miller (Ducati) et Espargaro (Aprilia), Quartararo n’a ensuite eu besoin que de quatre petits tours pour se défaire du leader Joan Mir (Suzuki). Désormais en tête des opérations, le fer de lance de Yamaha pouvait alors dérouler en tout sérénité sa partition de soliste.
Intouchable sur une piste de Portimao où il avait déjà réalisé pareil festival l’an dernier, le Français a littéralement écrasé la concurrence, achevant sa démonstration de force avec plus de six secondes de marge sur son dauphin et compatriote Johann Zarco (Pramac). De nouveau crédité d’un envol quelque peu poussif, le Cannois n’a en revanche pas perdu pied comme cela lui est trop souvent arrivé ces derniers temps. Retombé au quatrième rang après sa mauvaise mise en action, le pilote Pramac s’est vite rattrapé en dépassant la Ducati officielle de Jack Miller dès le 1er tour.
Le deuxième doublé français après Doha 2021
Lancé aux basques de Joan Mir (Suzuki), Zarco a alors livré une intense et magnifique bataille avec le champion du monde 2020 de Moto GP dont il sortira finalement grand gagnant au 17e passage. L’Espagnol devant renoncer deux boucles plus tard sur un accrochage avec Jack Miller (Ducati), Zarco s’est retrouvé à devoir batailler en fin de course avec un autre pilote ibérique, Aleix Espargaro (Aprilia). Resté jusqu’au bout de marbre face aux velléités du pilote Aprilia, le Tricolore s’est adjugé une splendide deuxième place sous le drapeau à damier, offrant à son pays un nouveau doublé 100% Français Quartararo-Zarco après celui du Grand Prix de Doha la saison dernière.
Vainqueur pour la première fois de l’année ce dimanche après-midi, Fabio Quartararo fait coup double en Algarve puisque ce succès portugais lui offre également la tête du championnat avec 69 unités. Quatrième cet après-midi à Portimao, Alex Rins (Suzuki) affiche le même nombre de points (69) que le Français tandis que Aleix Espargaro (Aprilia) pointe à la troisième place avec 66 points au compteur. Fort de sa deuxième place, Johann Zarco (Pramac) remonte à la cinquième place du classement avec 51 unités.
Grand Prix du Portugal
Zarco ne "s'y attendait pas", Quartararo "super content" : le samedi rêvé des Bleus
23/04/2022 À 16:15
Grand Prix du Portugal
Bagnaia transporté à l'hôpital après un sérieux crash en qualifications
23/04/2022 À 14:56