C’est un scoop que nous devons à notre partenaire Pit-Lane.biz et à son toujours très bien informé rédacteur en chef, Marc Seriau, qui nous a envoyé le mail suivant.
« Il semblerait se confirmer que Honda n'apprécie pas du tout les résultats de ses NSF préparées par Geo Technology ou pas.
A chaque Grand Prix, c'est actuellement la valse des maps pour réduire les performances d'un moteur déjà dépassé par le propulseur autrichien (KTM) afin de tenter de fiabiliser le point faible de la NSF, à savoir la bielle.
Saison 2022
Passion intacte, Marquez s’inspire de Nadal : "Les gens pensaient qu’il était fini…"
HIER À 12:56
Apres avoir longtemps déclaré que la victoire n'était pas l'objectif premier de sa NSF 250 R, argumentant que la quantité produite pour les championnats nationaux prévalait sur la performance en GP, Honda refuse de se faire humilier plus longtemps et sort la grosse artillerie, en l'occurrence un tout nouveau modèle, chassis et moteur, pour 2014.
Selon les informations en ma possession, deux adjectifs semblent d'ores et déjà la qualifier; performante et chère!
Une annonce officielle pourrait être faite lors du GP de Brno... »
Rappelons qu’à Indianapolis, les sept premières places étaient occupées par des KTM et que le premier pilote Honda était Romano Fenati sur la FTR Honda du team FMI.
Rejoignez Marc et Pit-Lane.biz en cliquant ici
Retrouvez plus d’articles sur GP-inside
https://i.eurosport.com/2012/07/23/865734.png
Grand Prix des Pays-Bas
Quartararo furieux : "La prochaine fois, je ne tenterai pas de dépassement"
27/06/2022 À 15:02
Motocyclisme
Espéré de retour dès cette saison, Marquez dévoile son impressionnante cicactrice
27/06/2022 À 07:00