Lorsque nous avions rencontré Niccolò Antonelli, à Assen (lire ici), ce qui nous avait le plus frappé, c’était la détermination que nous pouvions lire dans son regard.
Comme Fausto Gresini le soulignait, il a faim et lorsqu’une course se termine, il ne peut s’empêcher de déjà vouloir disputer la suivante.
Et pendant ces quatre semaines de pause, cette impatience, qui est à la fois sa force, mais aussi sa faiblesse, a été mise à rude épreuve alors, pour patienter, le jeune italien a participé et a remporté l’épreuve du championnat d’Italie se déroulant à Misano (lire ici).     
Grand Prix de Grande-Bretagne
Espargaro souffre d'une fracture du talon droit
08/08/2022 À 15:16
Il ne pouvait donc rêver meilleure préparation pour la reprise, à Indy, sur un circuit qu’une fois encore, il devra découvrir.
« Après la satisfaction de la quatrième place au Mugello, nous avons profité de la pause estivale pour participer à l'épreuve du CIV, à Misano et j'y ai récolté deux excellents résultats. J'ai gagné à la fois le samedi et le dimanche, mais j’ai également amélioré ma confiance sur la moto. Cette petite parenthèse était certainement utile et c'était aussi l'occasion de courir avec mon numéro, le "23", puisque je ne peux pas l’utiliser en championnat du monde vu qu’il est attribué à un autre pilote. Nous allons maintenant en Amérique et pour moi, ce sera une toute nouvelle expérience. Le circuit, vu de la télévision, me semble beau et donc, je suis curieux et impatient de monter en piste ».
Puisqu’on vous le disait…
Retrouvez l’ensemble de l’article sur GP-inside
https://i.eurosport.com/2012/07/23/865734.png
Grand Prix de Grande-Bretagne
Quartararo, plombé et inquiet : "Un week-end incompréhensible"
07/08/2022 À 16:03
Grand Prix de Grande-Bretagne
Zarco, touché, mais pas coulé : "Chuter comme ça, ça me met les boules"
07/08/2022 À 15:23