Getty Images

Viñales et Yamaha dominent les essais au Qatar

Viñales et Yamaha dominent les essais au Qatar
Par AFP

Le 24/02/2020 à 22:59Mis à jour Le 24/02/2020 à 23:03

SAISON 2020 - Maverick Viñales s'est montré le plus rapide lors des essais au Qatar. Si Fabio Quatararo a réalisé la quatrième performance du jour, Marc Marquez s'est classé septième.

Maverick Viñales (Yamaha) s'est montré le plus véloce lors des trois jours d'essais d'avant-saison sur le circuit de Losail au Qatar, devançant Franco Morbidelli (Yamaha-SRT) et Fabio Quartararo (Yamaha-SRT), révélation de la saison 2019. Si les Yamaha sont les seules a être parvenues à briser la barrière des 1 min 54 (1'53''858 pour Viñales et 1'53''891)pour Morbidelli) sur la piste du circuit située juste à l'extérieur de Doha, en plein désert, les Suzuki se sont montrées elles aussi en grande forme.

L'Espagnol Alex Rins a pris la quatrième place combinée des essais grâce à son chrono de 1'54''068. Le Français Fabio Quartararo de l'écurie satellite Yamaha SRT, meilleur temps lors du second jour, et considéré comme la révélation de la saison 2019 de la catégorie reine de la moto, n'a pas pu améliorer son temps lors de cette troisième et dernière journée d'essais, victime notamment d'une panne sur sa Yamaha M1 2020, la même moto que celle des pilotes officiels Viñales et Valentino Rossi. L'Italien, 41 ans et doyen du paddock, s'est contenté pour sa part de la douzième position combinée, et a chuté sans gravité lundi, peu avant la fin de la session.

Marquez, septième seulement

Derrière la lutte entre les deux écuries japonaises Yamaha et Suzuki, le doute s'est installé chez le leader Honda et son pilote Marc Marquez, de retour d'une opération à l'épaule droite. Archi-dominateurs lors de la saison précédente, le duo Marquez-Honda, qui a signé un nouveau bail commun pour une durée de 4 ans jusqu'en 2024, a semblé en difficulté. Seulement septième sur l'ensemble des trois jours, et toujours à la recherche de la limite, le champion du monde en titre a chuté dimanche, tout comme Carl Crutchlow, l'Anglais du team LCR-Honda qui dispose de la même moto que Marquez, la Honda modèle 2020.

Mais plus que ces péripéties relativement habituelles en MotoGP, Honda n'a apparemment pas trouvé les bons réglages pour la nouvelle version de son bolide, Marquez décidant même d'emprunter la version 2019 pour comparer les deux machines, chose inédite alors que le prochain Grand Prix, qui lancera la saison 2020, aura lieu le 8 mars sur ce même circuit de Losail au Qatar.