Les déçus :

  • Florent Manaudou : Deux titres de champions de France en une semaine, c’est une belle performance. Mais pour Florent Manaudou, c’est insuffisant. "Mes championnats sont nuls !", a-t-il lancé après sa victoire sur 50m nage libre dimanche soir. Son échec sur 50m dos, où il a terminé troisième derrière Camille Lacourt et Jérémy Stravius, a laissé des traces. Conséquence immédiate : il a déclaré forfait pour le 100m nage libre. Pour lui, la seule course "potable" de sa semaine reste sa série du 50m nage libre, avec un temps de 21’’57, MPM de l’année.
  • Frédérick Bousquet : De retour dans les bassins cet hiver après plus d’un an d’absence, Frédérick Bousquet avait l’ambition de se qualifier pour ses septièmes Mondiaux d’affilée. Mais rien ne s’est déroulé comme prévu. Deuxième du 50m papillon derrière Florent Manaudou, il n’a pas atteint les minimas pour obtenir son billet pour Kazan, avant de déclarer forfait à la dernière minute, malade, sur 50m nage libre. À 33 ans, il espère désormais une qualification pour les JO de Rio en 2016.
Championnats de France
Manaudou finit sur une bonne note, même s'il n'a pas affolé les compteurs en finale
05/04/2015 À 17:53

Les "peut mieux faire"

  • Mehdy Metella : Il était le grand favori du 100m nage libre. Arrivé à Limoges avec le meilleur temps des engagés sur la course reine, il a terminé à la cinquième place de la finale. Un échec qu’il a rattrapé dimanche sur 100m papillon. Tenant du titre, il a survolé la finale en 51’’74 pour aller chercher un deuxième titre de rang sur la distance, et son billet pour les Mondiaux.
  • Yannick Agnel : Il ne savait pas trop où il en était avant les championnats de France. Cette semaine a donné quelques indices. Intouchables sur 200m, où il a remporté la finale avec près de deux secondes d’avance sur Grégory Mallet, le nageur de Mulhouse a eu plus de mal sur 100m. Quatrième en 48"68, il a manqué la qualification en individuel pour Kazan mais reste satisfait de sa performance : "Je fais bien en dessous de 49 secondes, ce qui n’était pas gagné en début d’année. Je suis dans la course, au niveau des sensations, c’est génial."

Yannick Agnel aux championnats de France à Limoges le 1er avril 2015

Crédit: Panoramic

  • Giacomo Perez-Dortona : Il a remporté les deux courses sur lesquelles il était engagé en brasse : le 50m et le 100m. Mais le nageur du CN Marseille n’a pu glaner qu’un billet pour les Mondiaux de Kazan. Avec un temps de 27’’59 sur 50m, il lui a manqué un centième pour atteindre les minimas.

Les réussites

  • Charlotte Bonnet : Cinq courses, cinq titres. Le 100m et le 200m en nage libre, le 50m et le 100m en brasse et le 200m 4 nages, Charlotte Bonnet a tout raflé à Limoges. Dans un contexte très difficile pour elle (elle était très proche de Camille Muffat), la nageuse de l’Olympic Nice natation représentera la France sur quatre courses à Kazan. Seuls les minimas du 50m brasse lui ont échappé. Mais son programme sera suffisamment chargé.

Charlotte Bonnet

Crédit: AFP

  • Lara Grangeon : Deuxième derrière l’intouchable Charlotte Bonnet sur 200m 4 nages, Lara Grangeon a obtenu son premier billet pour Kazan dès le début de semaine. Dimanche, elle a conclu ses championnats de France de belle manière : un titre sur 400m 4 nages, une nouvelle qualification pour les Mondiaux, et un record de France qui était détenu depuis 2008 par Camille Muffat et Joanne Andraca.
  • Damien Joly : Il n’est pas le plus connu des nageurs tricolores, mais il repart de Limoges avec trois titres et deux qualifications mondiales. Le spécialiste des longues distances représentera la France sur 800m et 1500m.
  • Camille Lacourt : Il a gagné la course de la semaine. Vainqueur du 50m dos devant Jérémy Stravius et Florent Manaudou, le licencié du CN Marseille a ensuite pris la deuxième place du 100m dos, cette fois devancé par Jérémy Stravius. Un titre et deux qualifications pour les Mondiaux. Une belle semaine.
  • Jérémy Stravius : "Peu de personnes auraient misé sur moi". Effectivement, personne n’avait vu venir la victoire de Jérémy Stravius sur 100m nage libre. Une fois de plus, le nageur de 26 ans a fait parler sa polyvalence pour coiffer tous les favoris. Medhy Metella, Yannick Agnel et Fabien Gilot, entre autres, ont été battus. Une très belle semaine pour Stravius, qualifié sur trois courses pour les Mondiaux puisqu'il a aussi été titré sur 100m dos devant Camille Lacourt, qui l’a devancé sur 50m dos.

Jérémy Stravius.

Crédit: Panoramic

Les surprises

Béryl Gastaldello : C’est la révélation des championnats de France. La nageuse de 20 ans a brillé à Limoges en remportant trois titres : deux en dos sur 50m et 100m, et un en papillon sur 50m où elle a devancé la tenante du titre Mélanie Hénique. Sur 100m nage libre, elle a bien failli venir à bout de Charlotte Bonnet, vainqueur avec seulement quatre centièmes d’ava. Ajoutez à cela une troisième place sur 50m nage libre, et quatre qualifications pour les Mondiaux, et vous avez un bilan de future championne.
Clément Mignon : Habitué des relais, Clément Mignon était venu à Limoges pour chercher sa première qualification mondiale individuelle. Troisième du 100m, où il avait signé le meilleur temps des séries, puis du 200m, le nageur de 22 ans a longtemps cru que le sort s’acharnait. Il a dû attendre la dernière course, où il a pris le dessus sur l’expérimenté Fabien Gilot pour terminer deuxième du 50m derrière Florent Manaudou et enfin obtenir sa place pour Kazan. Une belle récompense.
Championnat de France petit bassin
Deux titres de plus pour Bonnet et Stravius
18/11/2018 À 21:59
Championnat de France petit bassin
Malgré son titre, Manaudou n'est pas dans les temps pour Rio, et ça l'agace
19/11/2015 À 22:07