Analia Pigrée est déjà grande. La jeune nageuse française (21 ans) a conquis le titre européen, ce dimanche à Rome, sur 50 m dos. Au contact au sortir de la coulée, elle a progressivement fait la différence pour s’imposer en 27.27, devant l’Italienne Silvia Scalia (27.53). Celle-ci a soufflé la médaille d’argent à la touche à la Néerlandaise Maaike de Waard (27.54).
Détentrice du meilleur temps des séries, lauréat de sa demie, Pigrée avait fait le plein de confiance, avant cette finale. Mais à quelques minutes de la consécration, elle a failli se laisser submerger par l’émotion. "C’était intense, je me suis mis une pression…"¸a-t-elle commenté à chaud, sur France Télévisions.
Championnats d'Europe
Et Ndoye Brouard a compris : "Je me suis dit : 'Elle est pour moi celle-là !'"
13/08/2022 À 20:59

"La compétition, c’est mon truc"

Du haut de sa courte expérience, Analia Pigrée a su se recadrer : "Arrivée devant le plot, je me suis dit : 'Stop, prends du plaisir et c’est tout'." Efficace. "La compétition, c’est mon truc", sourit celle qui a amélioré le record de France de la distance, pour s’installer sur le toit du continent, quelques semaines après avoir décroché le bronze lors des Mondiaux, en juin, à Budapest.
Le sacre de Pigrée - son premier grand titre - est synonyme de deuxième médaille d’or dans la compétition pour la délégation tricolore, au lendemain de la victoire du tout aussi jeune Yohann Ndoye Brouard, en dos, déjà, sur 200 mètres.
Championnats d'Europe
La moisson se poursuit : Olivier et Fontaine médaillés sur le 10 km, le relais mixte bronzé
21/08/2022 À 11:22
Championnats d'Europe
Le grand n'importe quoi : le 25 km eau libre stoppé dans la confusion, pas de médailles attribuées
20/08/2022 À 20:37