AFP

Aubry et Joly qualifiés, Gastaldello aussi

Aubry et Joly qualifiés, Gastaldello aussi
Par AFP

Le 17/04/2019 à 20:00

CHAMPIONNATS DE FRANCE - David Aubry et Damien Joly se sont qualifiés pour les Mondiaux 2019 (21-28 juillet à Gwangju, en Corée du Sud) sur 1500 m, au deuxième jour des Championnats de France de natation, mercredi à Rennes. Béryl Gastaldello s'est elle aussi qualifiée sur 100 m dos.

David Aubry et Damien Joly seront de la partie aux championnats du monde de natation. Tous deux avaient fait un pas décisif vers la qualification en réalisant les minima chronométriques exigés en séries (14'59''18) mardi. Ils devaient impérativement se classer à une des deux premières places de la finale pour l'entériner : Aubry s'est imposé en 14'57''56 devant Joly (14'58''15)

Les deux élèves de Philippe Lucas s'ajoutent aux quatre nageurs qui ont d'ores et déjà leur billet pour Gwangju en poche : Charlotte Bonnet, sur 100 m et 200 m, Mehdy Metella, sur 100 m et 100 m papillon, et Fantine Lesaffre, sur 400 m 4 nages, au titre de leur(s) médaille(s) individuelle(s) remporté(es) aux Championnats d'Europe l'été dernier. Et Marie Wattel, qui a rempli les critères de sélection sur 100 m papillon mardi.

Gastaldello également qualifiée

Béryl Gastaldello s'est elle aussi qualifiée pour les Mondiaux-2019 (21-28 juillet à Gwangju, en Corée du Sud) sur 100 m dos, au deuxième jour des Championnats de France de natation, mercredi à Rennes. Dans la matinée, Gastaldello (24 ans) avait manqué les minima imposés en séries pour 17 centièmes (01:00.59 pour 1:00.42). Mais, après une réclamation acceptée pour "un problème technique et réglementaire avéré concernant la procédure de départ", elle disposait à l'occasion de la finale d'une seconde chance d'obtenir sa qualification.

Béryl Gastaldello

Béryl GastaldelloGetty Images

Pour gagner son billet pour Gwangju, elle devait à la fois nager le temps exigé et terminer à une des deux premières places: elle s'est imposée en 1 min 00 sec 07, record personnel abaissé d'un dixième. Elle est la septième à gagner sa place dans la délégation française qui s'envolera vers la Corée du Sud dans trois mois.

0
0