Les Manaudou n'ont pas perdu de temps dans le bassin de Dunkerque, ce vendredi. Le premier en lice, Florent, a survolé les demi-finales du 50m. Impressionnant vainqueur de sa série en 21"86, le frère de Laure a signé la troisième performance mondiale de la saison sur la distance et s'annonce comme le grand favori de la finale. Dans l'autre demie, c'est Frédérick Bousquet (22"02) qui s'est imposé devant Amaury Leveaux (22"10) et Alain Bernard (22"34). Tous ces hommes-là ont obtenu leur billet pour une finale qui s'annonce explosive samedi (18h56).
De son côté, Laure Manaudou n'a pas rigolé non plus. Façon de parler. Toute en décontraction, et "tout en bras", la nageuse du CN Marseille a parfaitement manoeuvré sa demi-finale du 200m dos. Avec un temps de 2'10"88, elle a signé le meilleur chrono des qualifiées et visera un nouveau visa pour les Jeux Olympiques dans vingt-quatre heures. Pour cela, il lui faudra simplement nager quatre centièmes plus vite qu'en demi-finale. Un temps largement à sa portée. Loin derrière la championne olympique 2004 du 400m, Marie Jugnet a signé le deuxième chrono en 2'13"19, devant Aleksandra Putra (2'13"24) et Alexianne Castel (2'13"57). La nageuse de Nantes, Cloé Credeville, est un peu plus loin (2'15"30).
Stasiulis : "Le 200m, mon terrain de jeu"
Championnats de France
Agnel a gagné son pari
22/03/2012 À 21:52
Juste après le passage de la championne olympique 2004 du 400m, c'est Benjamin Stasiulis qui s'est illustré. Après avoir décroché son billet pour le 100m dos de Londres, mardi, l'Amiénois est devenu champion de France du 200m, avec une nouvelle marque nationale à la clé (1'56"39). "En venant ici, je voulais le record de France. Je l'avais en tête. C'est un gros soulagement d'avoir pu le faire", a commenté Stasiulis. "Le 200m, c'est mon terrain de jeu. J'ai beaucoup bossé mon départ avec mon entraîneur (Michel Chrétien) depuis septembre".
Trois autres finales étaient au programme. Devancée par la Marocaine Sara El Bekri (2'26"99), Coralie Dobral (2'28"63) a décroché le titre sur 200m basse, très loin des minima olympiques (2'26"89). Sur le 200m 4 nages, le Niçois Guillaume Strohmeyer s'est imposé, en 2'03"00, devant le Toulousain Ganesh Pedurand (2'03"20). Enfin, Charlotte Bonnet a dominé la finale du 100m nage libre en 55"43, mais aucune Tricolore ne sera à Londres sur la distance reine. Même constat pour le 100m papillon. Vainqueur respectif de leur demi-finale, Clément Lefert (22"68) et Romain Sassot (52"70) ont échoué dans leur quête de minima pour 6 et 8 centièmes. Rageant.
LES CHAMPIONNATS DE FRANCE SONT A SUIVRE SUR EUROSPORT ET EUROSPORT PLAYER : Cliquez ici !
Championnats de France
200m libre: Agnel finit sur un record de France
18/11/2012 À 16:20
Championnats de France
200m libre: victoire et record de France pour Muffat
18/11/2012 À 16:12