AFP

Muffat (encore) bronzée

Muffat (encore) bronzée
Par Eurosport

Le 27/07/2011 à 11:12Mis à jour Le 27/07/2011 à 14:48

Bronzée sur 200m, Camille Muffat, déjà 3e du 400m, a apporté une 5e médaille à l'équipe de France. William Meynard (48"25) et Fabien Gilot (48"46, 8e qualifié) ont eux obtenu leur billet pour la finale du 100m des Mondiaux de Shanghai. Déception en revanche pour Sébastien Rouault, 8e du 800m.

200M DAMES - FINALE

Bronzée sur 400m lundi, Camille Muffat a remis ça sur le 200m. La Niçoise, qui visait un métal un peu plus précieux sur cette distance, a nagé en 1'56"10. Sans surprise, c'est Federica Pellegrini qui est montée sur la plus haute marche du podium. Déjà sacrée sur 400m, l'Italienne (1'55"58), championne olympique en titre sur la distance, est parvenue à conserver sa couronne acquise à Rome en 2009. L'Américaine Kylie Palmer, qui était arrivée en Chine avec la deuxième meilleure performance mondiale de la saison (1'55"73), a pris la médaille d'argent en 1'56"04.

"Je suis déçue. Je ne bats pas mon meilleur temps. L'or était accessible pourtant. Cela montre qu'il reste encore beaucoup de travail. Mais il vaut mieux que ça arrive aux Mondiaux, qu'aux Jeux Olympiques", a commenté Muffat au micro d'Eurosport. "Pourquoi je n'y arrive pas ? Je ne sais pas si c'est en raison de la pression que j'ai un peu de mal à gérer. C'est en faisant des compétitions que ça ira mieux", a rajouté la nageuse de Fabrice Pellerin. Chez Pellegrini, le discours est évidemment tout autre : "Je suis très heureuse de confirmer le résultat de Rome. J'ai parfaitement suivi la tactique établie avec mon entraîneur (Philippe Lucas)".

100M MESSIEURS - DEMI-FINALES

William Meynard et Fabien Gilot seront en lice pour une médaille jeudi en finale de l'épreuve reine, à Shanghai. Les deux Français, présents tous les deux dans la seconde demi-finale du 100m, ont respectivement nagé en 48"25 et en 48"46. Meynard a signé le 3e chrono des qualifiés, tandis que Gilot est passé de justesse, avec le 8e et dernier chrono. C'est James Magnussen qui a été le plus rapide. L'Australien a été le seul à nager sous les 48 secondes (47"90). Dans sa demie, il a devancé l'Américain Nathan Adrian (48"05) et le Brésilien Cesar Cielo (48"34).

"Je suis content, j'ai fait ce qu'il fallait faire. Je voulais nager à fond et je me suis dit: "finalement, non, ça ne sert à rien", a expliqué Meynard après sa course. Le Marseillais, qui avait surveillé la première demi-finale, avait "vu qu'il ne fallait pas trop s'employer et qu'ils avaient fait un petit coup d'intox en partant aux 75 m mais ça n'a pas tenu. Moi j'ai fait l'inverse", a avoué le Français, qui a de nouveau fait parler sa puissance lors des 25 derniers mètres, sa spécialité. Quant à Gilot, l'ancien nageur de Rouen a avoué avoir frôlé la correctionnelle : "J'ai essayé quelque chose ce soir. Je me suis fait peur, ça c'est sûr mais l'essentiel est assuré, un couloir pour la finale de demain (jeudi). Mais vu la finale que ça va être, c'est très ouvert". Et de conclure : "Dans les 10 derniers mètres, il risque d'y avoir 8 mecs alignés et ça va se jouer à la touche. Ca a piqué, ça a fait mal mais j'ai vu les mecs à côté, ils m'ont pas trop décroché, ça a piqué fort pour eux aussi."

800M MESSIEURS - FINALE

Il n'y a pas eu de miracle pour Sébastien Rouault. Rapidement lâché par les meilleurs, le Mulhousien a terminé 8e et dernier en 7'55"91. C'est le prodige chinois, Sun Yang (19 ans), qui a touché la plaque le premier en 7'38"57. Il a devancé le Canadien Ryan Cochrane (7'41"86) et le Hongrois Gergo Kis (7'44"94). En lice pour une médaille jusqu'au dernier 50m, le Tunisien a échoué au pied du podium (7'45"99).

0
0