L’équipe de France est décidément en plein renouveau. Au lendemain de la superbe médaille d’or de Léon Marchand sur le 400m 4 nages, les Bleus ont obtenu une deuxième médaille lors de ces Mondiaux 2022 avec l’argent décroché par Marie Wattel lors de la finale du 100m papillon, dimanche, à Budapest.
Championnats du monde
Une nageuse dit avoir été droguée après les Mondiaux, la Fina ouvre une enquête
08/07/2022 À 15:00
Candidate à une médaille, plus qu'au titre, malgré un déficit de confiance en arrivant à Budapest, la Française n’a pas pu aller chercher l’Américaine Torri Huske, sacrée championne du monde avec un chrono en 55"64. Distancée d’une demi-seconde à l’arrivée (56"14), la nageuse du Cercle des Nageurs de Marseille se satisfera quand même de cette breloque, sa première en individuel aux Mondiaux.
Une médaille qui fait suite à son titre de championne d'Europe 2020 sur l'épreuve. Son temps lui a aussi permis de battre son propre de peu son propre record de France (56"14, contre 56"16)

Une stratégie de course à l'opposée de Tokyo

Placée au couloir 5, une ligne où elle a souvent coincé en finales, Wattel a effectué un premier 50m plutôt posé, avant de passer à l'action lors de la seconde partie de la course. A l'amorce des 15 derniers mètres, la Tricolore a produit son effort, comme toujours, mais elle n'a pu aller chercher Huske, qui commençait pourtant à coincer.
En larmes dans l'eau, après avoir passé une année difficile après son échec lors des JO de Tokyo (6e de la finale), où elle avait fait la stratégie inverse, Wattel a oublié sa mésaventure nippone pour produire sa meilleure course au niveau mondial. Forcément, un moment à part pour elle et peut-être un point de départ pour mieux. A 25 ans, Wattel prend le vrai grand départ de sa carrière.

Marie Wattel savoure sa médaille d'argent sur le 100m papillon des Mondiaux de natation 2022 à Budapest

Crédit: Getty Images

Championnats du monde
Reymond décroche l'argent sur le 25 km en eau libre
30/06/2022 À 11:22
Championnats du monde
Le podium se refuse encore à eux : Olivier et Muller échouent à la 4e place
29/06/2022 À 16:56