Déjà impressionnante lors de sa victoire sur 200 m libre vendredi en 1'54"40, meilleure performance de l'année, Karie Ledecky a confirmé samedi qu'elle était désormais tout proche de son meilleur niveau. L'Américaine a signé un chrono de 3'59"25 sur 400 m libre, soit le 20e de sa carrière sous la barre des 4 minutes. Ledecky, quintuple championne olympique, n'avait pas nagé aussi vite depuis août 2018.
"C'est toujours bon de passer sous les quatre minutes, a déclaré Ledecky. Celle-là n'était probablement pas la plus réussie de certaines de mes autres courses de la semaine, mais je suis plus qu'heureuse de ce temps." Ledecky a devancé Leah Smith (4'06"37), médaillée de bronze olympique à Rio en 2016, et Halie Flickinger (4'08"05).

Dressel battu par Fratus

Natation
Agnel gagne en appel son litige financier face au Mulhouse Olympic Natation
13/05/2022 À 14:57
Côté masculin, Ryan Murphy, détenteur du record du monde du 100 m dos (51"85) et champion olympique à Rio en 2016, s'est imposé sur la distance en 53"11, devant l'Espagnol Hugo Gonzalez (53"76) et l'Américain Daniel Carr (53"83). Le Brésilien Bruno Fratus a remporté le 50 m nage libre masculin en 21"80, devançant notamment la star américaine Caeleb Dressel (21"83).
La veille, lors des séries, il avait nagé en 21"73. A un centième de la meilleure performance mondiale de l'année réussie par le Français Florent Manaudou (21"72) le 19 mars à Marseille. Le temps du Brésilien pourrait lui permettre de se qualifier pour les Jeux de Tokyo (13 juillet-8 août), sa Fédération ayant laissé entendre que les Pro Swim Series lui serviraient de cadre de sélections olympiques, étant donné son impossibilité de rentrer au pays, pandémie de coronavirus oblige, pour participer à celles prévues dans deux semaines. Mais Fratus devra attendre aussi les résultats de ses concurrents pour valider son billet.
Championnats du monde
Blessé à un pied, Peaty forfait pour les Mondiaux
11/05/2022 À 14:00
Natation
Record du monde du 50m dos pour Armstrong
29/04/2022 À 05:38