Maxime Grousset s'est qualifié pour les demi-finales du 100 m avec le sixième temps des séries en 48''36, record personnel abaissé de deux dixièmes, aux Championnats d'Europe de natation, mardi à Budapest. Les séries matinales de la course reine ont été dominées par le jeune Russe Kliment Kolesnikov (20 ans), détenteur de la meilleure performance mondiale de la saison (47''31), en 47''53, devant l'Italien Alessandro Miressi, champion d'Europe en titre (47''81).
Le sprint russe confirme sa grande forme du moment : outre Kolesnikov, trois de ses compatriotes figurent parmi les neuf meilleurs chronos des séries, le moins bon en 48''40, mais seules deux places qualificatives par nation sont disponibles. "Ça s'est super bien passé, je fais clairement mon meilleur temps, se réjouit Grousset (21 ans), dont le record personnel s'établissait jusque-là à 48''56 depuis fin 2019. Je ne sais pas s'il m'en reste, si je pourrais faire mieux en demi-finales cet après-midi. Mais pour l'instant, il n'y a que du positif."
Léon Marchand, qui a fêté ses 19 ans lundi et vit son premier championnat international en grand bassin, a lui passé le cut des séries du 200 m papillon en 1'56''33, septième chrono et record personnel égalé. Sans surprise, le jeune Hongrois Kristof Milak (20 ans), qui avait dépossédé Michael Phelps du record du monde aux Mondiaux 2019 à Gwangju (Corée du Sud), a signé le meilleur temps (1'54''38). En fin d'après-midi, Marie Wattel nagera elle la finale du 100 m papillon avec l'ambition de s'offrir un premier podium international en individuel.
Natation
Record du monde du 400m : Titmus efface Ledecky
22/05/2022 À 11:39
Natation
Agnel gagne en appel son litige financier face au Mulhouse Olympic Natation
13/05/2022 À 14:57
Championnats du monde
Blessé à un pied, Peaty forfait pour les Mondiaux
11/05/2022 À 14:00