OL Groupe, la holding de l'Olympique Lyonnais, et le distributeur de produits de haute technologie LDLC ont annoncé, lundi, un accord de "naming" pour la future salle multifonctions de l'OL. Selon un communiqué, cet accord, dont le montant n'a pas été divulgué, porte sur une durée de huit ans à compter de la mise en exploitation de l'enceinte qui est envisagée à la fin 2023.

La salle pourra accueillir entre 12.000 et 16.000 personnes

Omnisport
Cornet héroïque, petit derby, historique Ledeux, Giannis et LeBron brillent : l'actu sur un plateau
IL Y A 12 HEURES
La construction de la "LDLC Arena" est prévue pour commencer début 2022 sur une friche industrielle proche du Parc OL, où le club évolue à Décines-Charpieu dans l'est de l'agglomération lyonnaise. D'un coût estimé de 140 millions d'euros, la future salle pourra accueillir 12.000 à 16.000 personnes et 80 à 120 manifestations par an : concerts et spectacles, salons professionnels et séminaires d'entreprise, matches d'Euroligue de l'ASVEL - club que préside Tony Parker et dont OL Groupe est actionnaire - et compétitions d'esport.
LDLC, partenaire de l'ASVEL de longue date, avait signé en 2018 le premier partenariat de "naming" du basket français, le club devenant alors "LDLC Asvel" pour une durée de 10 ans. Ce partenariat s'est étendu à l'équipe féminine l'année suivante. OL Groupe a parallèlement pris des participations minoritaires dans le club de basket en 2019. Depuis 2020, Groupe LDLC et OL Groupe sont également associés dans le domaine de l'esport, les compétitions de jeux vidéo, au sein de la "Team LDLC OL".
Omnisport
Monfils expéditif, la Streif de Kitzbühel, OL-ASSE : L'actu sur un plateau
HIER À 05:44
Omnisport
Fin des jauges dans les stades le 2 février
20/01/2022 À 19:16