Parallèlement au vote de la rédaction, vous pouvez également déterminer votre propre hiérarchie. Pour cela, rien de plus simple: envoyez-nous un mail à l'adressesuivante: redaction.fr@eurosport.com. Il vous suffit de mettre dans l'intitulédu mail VOTE suivi du nom du sportif (homme ou femme) de votre choix. Nous ne retiendrons qu'un seul nom par internaute. Inutile donc de mettre une liste de 10 ou 15 noms. Le résultat du vote des internautessera dévoilé le 10 janvier sur notre site.
_____________________________________________________________________________________________________________________
RENDEZ-VOUS MARDI POUR DECOUVRIR LES CHAMPIONS CLASSES DE LA 15e A LA 11e PLACE
Omnisport
Tani la géante
03/01/2010 À 09:30
16. USAINBOLT (Jamaïque - Athlétisme)
Peut-être manque-t-on encore un peu de recul pour mesurer la portée de ce que vient d'accomplir Usain Bolt en l'espace quelques mois. Il y a encore deux ou trois ans, quand l'émergence d'Usain Bolt a débuté au plus haut niveau, on voyait en lui un futur recordman du monde du 100, voire du 200m. Mais le fossé chronométrique que le Jamaïcain vient de creuser entre lui et le reste de l'histoire de l'athlétisme l'installe parmi les plus extraordinaires champions de l'histoire de son sport. 9"58 sur 100m. 19"19 sur 200. Il faut se répéter en boucle ces stats pour se persuader qu'elles sont réelles. Certes, il est tout jeune. Certes, il n'a pas a marqué l'intégralité de la décennie, loin s'en faut. Mais l'impact de ce qu'il a accompli aux Jeux de Pékin et aux Mondiaux de Berlin est presque unique. Quand les années 2000 ont débuté, Usain Bolt n'était donc encore qu'un enfant. Il avait 13 ans. C'est à cette époque qu'il dispute ses premières courses. Rapidement, son effarant potentiel saute aux yeux. A moins de 16 ans, il devient champion du monde juniors en 20"60. Deux ans plus tard, il est le plus jeune coureur de l'histoire à descendre sous les 20 secondes. Il vient plus tardivement sur 100 et c'est d'ailleurs sur le demi-tour de piste que Bolt obtient sa première médaille mondiale, en argent, lors des Mondiaux d'Osaka en 2007. Puis ce sera les exploits de 2008 et 2009. Trois médailles d'or aux JO de Pékin, trois autres aux Mondiaux de Berlin. Deux compétitions qui ont changé à jamais la face du sprint mondial, intronisant Usain Bolt parmi les géants du sport. Puis, au-delà des titres et des chronos, il y a le visage rafraichissant d'un jeune homme qui donne du plaisir tout en en prenant, loin de l'image terne, fermée et/ou aseptisée qu'offrent parfois certains champions de notre temps.
_____________________________________________________________________________________________________________________
17. RONALDO (Brésil - Football)
Ronaldo ou l'éternel revenant. Au début de la décennie, rares sont ceux qui auraient misé sur lui. Une grave blessure au genou droit, des pépins physiques à répétition et pratiquement deux ans sans jouer avec l'Inter Milan semblaient avoir éteint "Il Fenomeno". Mais Ronaldo va rebondir et prouver qu'il reste l'un des meilleurs footballeurs du monde. Et surtout, une formidable machine à marquer et à gagner des titres. C'est sous le maillot auriverde qu'il revit. Rappelé au dernier moment par Luiz Felipe Scolari pour la Coupe du monde 2002, il termine meilleur buteur avec huit réalisations (personne, depuis 1974, n'avait inscrit plus de 6 buts) dont un doublé en finale face à l'Allemagne qui offre le titre au Brésil. Dans la foulée, il rejoint le Real Madrid et remporte son deuxième Ballon d'Or la même année.
A Madrid, il marque plus de cent buts et est sacré meilleur buteur du championnat d'Espagne en 2004 (24 buts). Et les trophées se succèdent : championnat (2003, 2007), Supercoupe d'Espagne (2003) et Coupe intercontinentale (2002). En 2006, il dispute sa quatrième Coupe du monde. Arrivé en Allemagne avec 90 kilos sur la balance, il parvient toutefois à battre le record de Gerd Müller avec 15 buts dans l'histoire du tournoi avant de stopper sa route face à la France en quart de finale. Sa dernière apparition en sélection. Passé ensuite par le Milan AC et les Corinthians après une énième blessure au genou et des frasques extrasportives, Ronaldo s'est promis de disputer son cinquième Mondial en 2010 en Afrique du Sud et égaler ainsi Lothar Matthäus et Antonio Carbajal. A 33 ans, saura-t-il rebondir une nouvelle fois ?

Ronaldo Brazil file photo

Crédit: Reuters

_____________________________________________________________________________________________________________________
18. TOM BRADY (Etats-Unis - Football américain)
Aux Etats-Unis, il existe un débat sans fin pour savoir qui, de Peyton Manning ou de Tom Brady, est le meilleur quarterback et, pour tout dire, le meilleur joueur, de la NFL. En ce qui nous concerne, dans ce classement, ce débat n'a pas lieu d'exister. Manning est un QB d'exception, le plus prolifique de la Ligue depuis une douzaine d'années, mais Brady apparait incontournable. Il a rejoint Terry Bradshaw, Joe Montana et Troy Aikman dans le club très fermé des quarterbacks à compter trois bagues de champions à leur palmarès. Les années 2000 ont été les siennes. Il a mené New England au titre en 2002, 2004 et 2005, étant désigné deux fois MVP de la grande finale. (il a aussi été élu MVP de la NFL en 2007). Il a disputé, et perdu, un quatrième Super Bowl, en 2008, face aux Giants. L'unique défaite de la saison pour les Patriots, qui avaient remporté leurs 16 matches de saison régulière. Une autre façon d'entrer dans la légende. Beau gosse, gendre idéal de l'Amérique, père des enfants de Gisele Bundchen, sa célèbre épouse, Brady est une icone. Pourtant, il y a 10 ans, qui aurait misé sur un tel destin? Lors de la draft 2000, il fut sélectionné au... 6e tour, en 199e position. Il faudra la blessure de Drew Bledsoe, en 2001, pour le propulser sur le devant de la scène. Il ne l'a plus quittée depuis, tenant même le premier rôle.
_____________________________________________________________________________________________________________________
19. HICHAMELGUERROUJ (Maroc - Athlétisme)
Le prince du demi-fond. On lui doit sans doute une des plus fortes émotions de ces 10 dernières années. Sa victoire en finale du 1500m des Jeux d'Athènes, en 2004, au bout d'une dernière ligne droite d'anthologie face à Bernard Lagat, fut le moment fort de la quinzaine athénienne. En gagnant ce coude-à-coude, Hicham El Guerrouj venait d'effacer à jamais son statut de dieu maudit de l'Olympe, après ses échecs d'Atlanta (1996) et de Sydney (2000). Quelques jours plus tard, le Marocain accomplissait d'ailleurs un doublé historique en remportant le 5000m, ce que personne n'avait réussi depuis le grand Paavo Nurmi, 80 ans auparavant. La malédiction était levée. Cette consécration amplement méritée fut donc le couronnement d'une carrière remarquable, jalonnée également de quatre titres mondiaux consécutifs sur 1500m. A ce jour, il détient d'ailleurs toujours le record du monde de la distance. Pourquoi n'est-il pas plus haut dans ce classement? D'abord parce que Hicham a bâti une partie de son palmarès à la fin du siècle précédent (2 de ses 4 titres mondiaux datent des années 90). Ensuite parce que 2004 fut le point d'orgue, mais aussi le point final de sa carrière. Il n'a donc qu'une demi-décennie à son actif. Mais rien que pour la magie de cette nuit athénienne, il compte parmi les sportifs les plus marquants de son temps.
_____________________________________________________________________________________________________________________
20. ZINEDINEZIDANE (France – Football)
Zinédine Zidane est le deuxième sportif français à figurer dans notre classement après le handballeur Nikola Karabatic. Juste à la frontière des 20 premiers, mais pas au-delà. Pourquoi? Parce que 1998 est venu un peu trop tôt... Si l'équipe de France avait remporté sa finale face à l'Italie en 2006 à Berlin, nul doute que l'ancien capitaine des Bleus aurait figuré bien plus haut dans la hiérarchie. Néanmoins, malgré cet échec, et même s'il a arrêté sa carrière en 2006, Zizou n'a pas perdu son temps au cours des années 2000, avec, à son actif, deux principaux faits d'armes: la victoire à l'Euro 2000 avec l'équipe de France, et la victoire en Ligue des champions, deux ans plus tard, avec le Real Madrid. A cette occasion, Zidane a signé à Glasgow un des chefs d'œuvre de ce début de siècle en inscrivant le but décisif face à Leverkusen d'une extraordinaire volée du pied gauche. Un pur joyau, frappé du sceau du génie de Zidane. A un degré moindre, son mémorable doublé en toute fin de match face à l'Angleterre lors de l'Euro 2004 et sa performance globale lors du Mondial 2006 (notamment son match face au Brésil, un des plus accomplis de sa carrière) sont également à mettre à son crédit, en dépit de la dernière image qu'il a laissé de lui. Il a également été désigné à deux reprises meilleur joueur du monde par la FIFA, en 2000 et 2003. Finalement, il s'en est fallu d'une séance de tirs au but pour qu'il n'ait absolument tout gagné dans cette décennie...
______________________________________________________________________________________________________________________
21. Ryoko Tani (Japon - Judo)
22. Paolo Bettini (Italie - Cyclisme)
23. Rafael Nadal (Espagne - Tennis)
24. Hermann Maier (Autriche - Ski alpin)
25. Annika Sorenstam (Suède - Golf)
26. Justine Hénin (Belgique - Tennis)
27. Manny Pacquiao (Philippines - Boxe)
28. Anja Paerson (Suède - Ski alpin)
29. Venus Williams (Etats-Unis - Tennis)
30. Tim Duncan (Etats-Unis - Basket)
31. Ian Thorpe (Australie - Natation)
32. Alberto Contador (Espagne - Cyclisme)
33. Floyd Mayweather (Etats-Unis - Boxe)
34. Fernando Alonso (Espagne - Formule 1)
35. Tom Boonen (Belgique - Cyclisme)
36. Evgueni Plushenko (Russie - Patinage Artistique)
37. Bode Miller (Etats-Unis - Ski alpin)
38. Shaquille O'Neal (Etats-Unis - Basket)
39. Albert Pujols (République dominicaine - Baseball)
40. Daniel Carter (Nouvelle-Zélande - Rugby)
41. Nikola Karabatic (France - Handball)
42. Ronaldinho (Brésil - Football)
43. Lisa Leslie (Etats-Unis - Basket)
44. Nicklas Lidstrom (Suède - Hockey sur glace)
45. Aaron Peirsol (Etats-Unis - Natation)
46. Benjamin Raich (Autriche - Ski alpin)
47. Marcus Grönholm (Finlande - Rallye)
48. Tirunesh Dibaba (Ethiopie - Athlétisme)
49. Janne Ahonen (Finlande - Saut à skis)
50. Steven Lopez (Etats-Unis - Taekwondo)
Aux portes du Top 50 : Veronica Campbell (Jamaïque - Athlétisme), Maria Mutola (Mozambique – Athlétisme), Alex Rodriguez (Etats-Unis, Baseball), Kevin Garnett (Etats-Unis, Basket), Pau Gasol (Espagne – Basket), LeBron James (Etats-Unis - Basket), Tony Parker (France – Basket), Raphaël Poirée (France – Biathlon), Tony Estanguet (France – Canoe-Kayak), Michal Martikan (Slovaquie – Canoe-Kayak), Julien Absalon (France – Cyclisme), Pavel Kolobkov (Russie – Escrime), Anky Van Gruvsen (Pays-Bas - Equitation), Gianluigi Buffon (Italie - Football), Thierry Henry (France – Football), - Marta (Brésil - Football), Cristiano Ronaldo (Portugal – Football), Peyton Manning (Etats-Unis - Football américain), Lewis Hamilton (Grande-Bretagne – Formule 1), Phil Mickelson (Etats-Unis - Golf), Vijay Singh (Fidji – Golf), Martin Brodeur (Canada - Hockey sur glace), Stefan Everts (Motocross - Belgique), Inge De Bruijn (Pays-Bas - Natation), Grant Hackett (Australie – Natation), Pieter Van den Hoogenband (Pays-Bas - Natation), Guo Jingjin (Chine – Plongeon), Bryan Habana (Afrique du Sud – Rugby), Martin Johnson (Angleterre - Rugby), Richie McCaw (Nouvelle-Zélande – Rugby), Anton Ono (Etats-Unis, Shorttrack), Kjetil Andre Aamodt (Norvège – Ski Alpin), Stephan Eberharter (Autriche – Ski Alpin), Lindsey Vonn (Etats-Unis – Ski Alpin), Wang Liqin (Chine – Tennis de table), Michel Desjoyeaux (France – Voile), Giba (Volley – Brésil)
Champions de la décennie
Les champions de la décennie (2)
02/01/2010 À 10:26
Champions de la décennie
Les champions de la décennie (1)
01/01/2010 À 13:04