Parallèlement au vote de la rédaction, vous pouvez également déterminer votre propre hiérarchie. Pour cela, rien de plus simple: envoyez-nous un mail à l'adressesuivante: redaction.fr@eurosport.com. Il vous suffit de mettre dans l'intitulédu mail VOTE suivi du nom du sportif (homme ou femme) de votre choix. Nous ne retiendrons qu'un seul nom par internaute. Inutile donc de mettre une liste de 10 ou 15 noms. Le résultat du vote des internautessera dévoilé le 10 janvier sur notre site.

____________________________________________________________________________________________________

Champions de la décennie
Vezzali, à fleuret de peau
06/01/2010 À 10:48

LE N°2 SERA DÉVOILE SAMEDI

3. MICHAELPHELPS (Etats-Unis - Natation)

Il paraît qu'un simple battement d'ailes de papillon peut déclencher une tornade à l'autre bout du monde. Quand ce papillon s'appelle Michael Phelps et qu'il est dans l'eau, c'est l'histoire entière du sport qui s'en trouve dévastée. Entre Athènes (2004) et Pékin (2008), le nageur américain s'est adjugé le titre d'athlète le plus titré de l'histoire des Jeux olympiques: 14 médailles d'or soit cinq de plus que le quatuor que l'on pensait indétrônable: les athlètes Paavo Nurmi et Carl Lewis, la gymnaste Larissa Latynina et Mark Spitz, autre dieu vivant de la natation dont le record de 7 titres olympiques en une édition (1972) a été effacé par Phelps, en Chine. A cette occasion, Spitz avait rendu un hommage des plus vibrants à son jeune successeur. "Non seulement ce gars est le plus grand nageur de tous les temps et le plus grand Olympien de tous les temps, mais peut-être aussi le plus grand athlète de tous les temps. C'est le plus grand coureur qui ait marché sur la planète".

Non, Michael Phelps ne marche pas mais il nage vite. Très, vite. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si on le surnomme The Baltimore Bullet ("La balle de Baltimore"). Comment, pourquoi? Ses performances ont été longuement analysées, sa morphologie surtout. Et il faut dire que ce grand dadet de 1m93 a tout pour réussir dans l'eau: un torse interminable comme une planche de surf, une envergure d'albatros (201 cm) et des pieds de géants (taille 47). Trois éléments qui font de lui une sorte d'homme-poisson, bien plus à l'aise dans l'eau que sur terre finalement. Petit, Phelps souffrait d'ailleurs d'hyperactivité. En le mettant à la natation dès 7 ans, ses parents voulaient avant tout qu'il canalise son énergie. Huit ans plus tard, soit à 15 ans, le bonhomme représentera les Etats-Unis aux Jeux de Sydney (2000). Il lui faudra seulement cinq mois de plus pour décrocher son premier record du monde et son premier titre planétaire, à Fukuoka (2001).

La suite? Tout le monde la connait. Athènes 2004. Michael Phelps a déjà le record de Spitz en tête. Il s'aligne sur huit épreuves dont trois relais : le 200 m nage libre, le 100 et 200m papillon, le 200 et le 400 m quatre nages, le 4 x 100 m et 4 x 200 m nage libre ainsi que le relais 4x100 m quatre nages. Résultat: "seulement" six or et deux bronze. Quatre ans plus tard à Pékin, celui est devenu le "Glouton du Michigan" suite au déménagement de son entraîneur, retente sa chance. Et réussi son pari. En sept jours, et malgré une frayeur sur 100m papillon et lors du relais 4x100m face au Français, il empoche les huit médailles d'or, dans les mêmes courses qu'à Athènes. Le Cube d'eau de Pékin, qui a accueilli 16 épreuves chez les hommes, aura vu la victoire de Phelps dans la moitié d'entre elles. Faut-il aussi préciser que l'Américain efface au passage sept records du monde dont la plupart étaient les siens?

Après une telle orgie, beaucoup aurait raccroché. Michael Phelps s'est arrêté... cinq mois. Et il a replongé. Que lui reste-t-il à prouver? Comme ses 14 titres olympiques, ses 22 titres de champions du monde - tous acquis dans cette décennie - constituent un record. Ses 36 records du monde établis ou co-établis? Record aussi ! Le seul chiffre qui lui résiste? Les 18 médailles olympiques de Larissa Latynina alors que lui en compte 16. L'affaire devrait être vite pliée à Londres en 2012 et le clou, peut-être enfoncé à Rio de Janeiro en 2016. Michael Phelps aura alors 31 ans, autant dire pas grand chose. Entre temps, on aimerait le voir conquérir d'autres espaces comme la course reine (100m) et prouver au monde que les records peuvent encore tomber malgré la remise au placard des combinaisons qu'il n'a, de toute façon, jamais utilisées de la même manière que les autres. Mais quoi qu'il décide, Michael Phelps a déjà acquis le statut de meilleur athlète jamais vu sur l'Olympe. Il lui a fallu quatre ans pour ça.

________________________________________________________________________________________________________

4. Ole-Einar Bjorndalen (Norvège - Biathlon)
5. Michael Schumacher (Allemand - Formule 1)
6. Valentina Vezzali (Italie - Escrime)
7. Sébastien Loeb (France - Automobile)
8. Valentino Rossi (Italie - Motocyclisme)
9. Lance Armstrong (Etats-Unis - Cyclisme)
10. Serena Williams (Etats-Unis - Tennis)

11. Kenenisa Bekele (Ethiopie - Athlétisme)
12. Yelena Isinbayeva (Russie - Athlétisme)
13. Kobe Bryant (Etats-Unis - Basket)
14. Jonny Wilkinson (Angleterre - Rugby)
15. Janica Kostelic (Croatie - Ski alpin)
16. Usain Bolt (Jamaïque - Athlétisme)
17. Ronaldo (Brésil - Football)
18. Tom Brady (Etats-Unis - Football américain)
19. Hicham El Guerrouj (Maroc - Athlétisme)
20. Zinédine Zidane (France - Football)

21. Ryoko Tani (Japon - Judo)
22. Paolo Bettini (Italie - Cyclisme)
23. Rafael Nadal (Espagne - Tennis)
24. Hermann Maier (Autriche - Ski alpin)
25. Annika Sorenstam (Suède - Golf)
26. Justine Hénin (Belgique - Tennis)
27. Manny Pacquiao (Philippines - Boxe)
28. Anja Paerson (Suède - Ski alpin)
29. Venus Williams (Etats-Unis - Tennis)
30. Tim Duncan (Etats-Unis - Basket)

31. Ian Thorpe (Australie - Natation)
32. Alberto Contador (Espagne - Cyclisme)
33. Floyd Mayweather (Etats-Unis - Boxe)
34. Fernando Alonso (Espagne - Formule 1)
35. Tom Boonen (Belgique - Cyclisme)
36. Evgueni Plushenko (Russie - Patinage Artistique)
37. Bode Miller (Etats-Unis - Ski alpin)
38. Shaquille O'Neal (Etats-Unis - Basket)
39. Albert Pujols (République dominicaine - Baseball)
40. Daniel Carter (Nouvelle-Zélande - Rugby)

41. Nikola Karabatic (France - Handball)
42. Ronaldinho (Brésil - Football)
43. Lisa Leslie (Etats-Unis - Basket)
44. Nicklas Lidstrom (Suède - Hockey sur glace)
45. Aaron Peirsol (Etats-Unis - Natation)
46. Benjamin Raich (Autriche - Ski alpin)
47. Marcus Grönholm (Finlande - Rallye)
48. Tirunesh Dibaba (Ethiopie - Athlétisme)
49. Janne Ahonen (Finlande - Saut à skis)
50. Steven Lopez (Etats-Unis - Taekwondo)

Aux portes du Top 50 : Veronica Campbell (Jamaïque - Athlétisme), Maria Mutola (Mozambique – Athlétisme), Alex Rodriguez (Etats-Unis, Baseball), Kevin Garnett (Etats-Unis, Basket), Pau Gasol (Espagne – Basket), LeBron James (Etats-Unis - Basket), Tony Parker (France – Basket), Raphaël Poirée (France – Biathlon), Tony Estanguet (France – Canoe-Kayak), Michal Martikan (Slovaquie – Canoe-Kayak), Julien Absalon (France – Cyclisme), Pavel Kolobkov (Russie – Escrime), Anky Van Gruvsen (Pays-Bas - Equitation), Gianluigi Buffon (Italie - Football), Thierry Henry (France – Football), - Marta (Brésil - Football), Cristiano Ronaldo (Portugal – Football), Peyton Manning (Etats-Unis - Football américain), Lewis Hamilton (Grande-Bretagne – Formule 1), Phil Mickelson (Etats-Unis - Golf), Vijay Singh (Fidji – Golf), Martin Brodeur (Canada - Hockey sur glace), Stefan Everts (Motocross - Belgique), Inge De Bruijn (Pays-Bas - Natation), Grant Hackett (Australie – Natation), Pieter Van den Hoogenband (Pays-Bas - Natation), Guo Jingjin (Chine – Plongeon), Bryan Habana (Afrique du Sud – Rugby), Martin Johnson (Angleterre - Rugby), Richie McCaw (Nouvelle-Zélande – Rugby), Anton Ono (Etats-Unis, Shorttrack), Kjetil Andre Aamodt (Norvège – Ski Alpin), Stephan Eberharter (Autriche – Ski Alpin), Lindsey Vonn (Etats-Unis – Ski Alpin), Wang Liqin (Chine – Tennis de table), Michel Desjoyeaux (France – Voile), Giba (Volley – Brésil).

Champions de la décennie
Bekele le géant
05/01/2010 À 11:03
Champions de la décennie
Bolt, l'enfant roi
04/01/2010 À 10:34