Parallèlement au vote de la rédaction, vous pouvez également déterminer votre propre hiérarchie. Pour cela, rien de plus simple: envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: redaction.fr@eurosport.com. Il vous suffit de mettre dans l'intitulé du mail VOTE suivi du nom du sportif (homme ou femme) de votre choix.  Nous ne retiendrons qu'un seul nom par internaute. Inutile donc de mettre une liste de 10 ou 15 noms. Le résultat du vote des internautes sera dévoilé le 10 janvier sur notre site.

____________________________________________________________________________________________

Champions de la décennie
Les champions de la décennie (1)
01/01/2010 À 13:04

40. DANIEL CARTER (Nouvelle-Zélande - Rugby)

La classe à l'état pur. Avec Jonny Wilkinson, Dan Carter restera comme la grande star du rugby mondial de ce début de siècle. Son talent n'a d'égal que son humilité. Buteur d'exception (il est devenu fin 2009 le meilleur réalisateur de l'histoire du rugby néo-zélandais, devant Mehrtens), ouvreur souvent génial, bon défenseur, il possède la panoplie complète du parfait ouvreur moderne. Triple vainqueur du Super 12 avec Canterbury, multiple lauréat du Tri Nations avec les All Blacks, il lui manque toutefois le titre suprême. Eliminés en demi-finales du Mondial 2003 et en quarts en 2007, cette génération néo-zélandaise, si douée, n'a pas su concrétiser sa suprématie dans la plus prestigieuse des compétitions. Mais si Carter est un roi maudit de la Coupe du monde, son talent emporte tout.

____________________________________________________________________________________________

39. ALBERT PUJOLS (République dominicaine– Baseball)

Si vous n'êtes pas un fana des sports US en général et du baseball en particulier, son nom ne vous dit peut-être pas grand-chose. Mais Albert "The Great" Pujols n'est rien de moins que le meilleur joueur de la décennie écoulée en MLB, même si Alex Rodriguez pourrait lui contester ce titre. Depuis ses débuts dans la Ligue en 2001, Pujols affole les compteurs. Il est notamment devenu le premier joueur à frapper au moins 30 homeruns lors de ses sept premières saisons avant de rejoindre Al Simmons pour avoir fini avec au moins 100 points ses neuf premières saisons. Vainqueur des World Series avec les Saint-Louis Cardinals en 2006, il a été élu MVP à trois reprises (2005, 2008, 2009). Au terme de cette décennie pourrie par les affaires de dopage, Pujols véhicule également une image plus clean, celle d'une génération (il a 29 ans) dont la mission est également de redorer le blason de la MLB.

____________________________________________________________________________________________

38. SHAQUILLEO'NEAL (Etats-Unis - Basket)

Où fallait-il placer Shaquille O'Neal dans ce classement? Plus haut? Plus bas? Juste aux portes de ce Top 50? Certes, le Shaq a aujourd'hui 37 ans et il n'est plus, depuis un petit bout de temps, un joueur dominant de la NBA. D'autre part, ses blessures à répétition ne lui ont pas permis de jouer plus de 70 matches en moyenne par saison. Mais n'ayons pas la mémoire courte. O'Neal, dans les années 2000, c'est quatre titres NBA. Trois avec les Lakers (2000, 2001, 2002) et un autre avec Miami (2006). Du temps des Lakers, O'Neal était un monstre (27.5 pts et 12 rbds de moyenne sur les trois saisons du three peat avec L.A. et sa saison 2000 reste une des plus exceptionnelles de l'histoire). L'année du titre avec le Heat, il tournait encore à 20 pts par match. Alors, certains s'étonneront peut-être de le trouver ici à la place d'un LeBron James. Mais l'Elu n'a débuté dans la Ligue qu'en 2003 et, à ce jour, il lui reste encore à conquérir un titre. Rendez-vous fin 2019 pour retrouver LB dans les cinq premiers des années 2010?

____________________________________________________________________________________________

37. BODEMILLER (Etats-Unis – Ski alpin)

Véritable star de sa discipline, l'Américain est un skieur atypique. L'iconoclaste Kid de Franconia, qui proposera en 2005 de légaliser l'EPO et qui a avoué récemment avoir couru plusieurs fois sous l'emprise de l'alcool, n'aime pas le conformisme. Cela se voit déjà sur ses skis (et encore plus dans sa vie privée). Véritable funambule des spatules, Bode Miller est un génie. Rare athlète à avoir décroché au moins une victoire dans les cinq spécialités, l'athlète du New Hampshire, successeur de son compatriote Phil Mahre, possède à ce jour 31 succès en Coupe du monde, mais également deux gros globes de cristal (6 petits) et quatre titres mondiaux (deux en 2003 et 2005). Doublé médaillé d'argent à Salt Lake City en 2002 (géant et combiné), Bode Miller est toujours à la recherche d'un sacre olympique. Vancouver sera sa dernière chance.

____________________________________________________________________________________________

36. EVGUENIPLUSHENKO (Russie - Patinage artistique)

Le 3 novembre dernier, Evgueni Plushenko a fêté ses 27 ans. C'est à 4 ans que le Sibérien se découvre un lien avec le patinage. Sept ans plus tard, le Russe quitte Volgograd pour rejoindre Saint-Pétersbourg et son futur mentor Alexei Mishin, alors entraîneur de son compatriote et rival Alexei Yagudin. Après la retraite de ce dernier en 2003, Plushenko, qui devient champion d'Europe et du Monde en 2001, ne trouve plus personne pour mettre à mal sa domination. Au total, ce sont trois titres mondiaux, cinq sacres continentaux et une médaille d'or olympique qui garnissent le palmarès du plus jeune patineur à avoir reçu la note parfaite de 6.0 (à 16 ans). En mars 2009, Plushenko, qui avait mis sa carrière entre parenthèses après Turin en 2006, annonce qu'il s'entraîne de nouveau avec Alexei Mishin dans l'optique des JO de Vancouver. Le Roi est de retour...

____________________________________________________________________________________________

35. TOM BOONEN (Belgique – Cyclisme)

Malgré ses frasques en dehors des pelotons (il a été contrôlé deux fois positif à la cocaïne ces dernières années), Tom Boonen n'en reste pas moins un immense champion, sûr de lui et charismatique, comme tous les champions de sa trempe. Sa troisième place dans Paris-Roubaix, en 2002, à seulement 21 ans, annonçait un destin royal. Il le fut. Intouchable sur les classiques du Nord, le Belge a déjà remporté trois Paris-Roubaix (2005, 2006, 2009) et deux Tour des Flandres (2005 2006), sans oublier Gand-Wevelgem (2004). Ajoutez-y son titre de champion du monde en 2005, 6 étapes et un maillot vert du Tour de France et vous obtiendrez le plus grand coureur belge depuis la retraite d'Eddy Merckx. Ni plus ni moins.

____________________________________________________________________________________________

34. FERNANDOALONSO (Espagne – Formule 1)

Heureusement pour Fernando Alonso que la décennie ne s'est pas résumée à 2009, tant cette dernière saison fut laborieuse pour le pilote espagnol. Pour la première fois depuis cinq ans, il n'a pas remporté la moindre course, se contentant d'une neuvième place au classement final du Championnat du monde. Mais avant les vahces maigres, Alonso a largement pris sa part de gloire ces 10 dernières années. Dès 2001, au volant de la "petite" Minardi, il réalise des prouesses et s'annonce comme un futur grand. Il ne décevra pas. Chez Renault, en 2003, il devient le plus jeune pilote à remporter un Grand Prix (record depuis battu par Vettel). Son irrésistible ascension culmine avec ses deux titres de champion du monde, en 2005 et 2006. Depuis 40 ans, seuls Prost, Senna, Schumacher et Hakkinen ont réussi à être sacrés deux années de suite. Respectable compagnie. Et dans les années 2000, seul l'intouchable Schumi a remporté plus de victoires qu'Alonso, qui a franchi 21 fois la ligne en vainqueur.

____________________________________________________________________________________________

33. FLOYDMAYWEATHER (Etats-Unis - Boxe)

Avoir une gueule d'ange et figurer parmi les meilleurs boxeurs de tous les temps n'est pas incompatible. Né en février 1977, Floyd "Pretty Boy" Mayweather Junior (surnom donné en raison de sa capacité à éviter les coups) a incontestablement marqué l'histoire du noble art, notamment lors de la dernière décennie. Pour preuve, ses 18 titres mondiaux dans cinq catégories de poids différentes.  Boxeur vif et technique au style spectaculaire, excellent défenseur, excentrique à souhait au moment de pénétrer sur le ring, Floyd Mayweather n'a jamais laissé personne indifférent. Adulé ou détesté, le natif de Grand Rapids, dans le Michigan, est surtout connu pour posséder l'un des punchs les plus redoutables de sa catégorie. A ce jour, l'Américain, qui fut retraité l'espace de quelques mois, est invaincu chez les pros en 40 combats (pour 25 K.-O.). Son prochain adversaire pourrait être Manny Pacquiao. Pour le combat du siècle ?

____________________________________________________________________________________________

32. ALBERTO CONTADOR (Espagne – Cyclisme)

Il n'aura fallu que deux petites années à Alberto Contador pour passer du statut de coureur prometteur à celui de star absolue du cyclisme et s'inscrire, d'ores et déjà, comme un des plus grands coureurs par étapes de ces 30 dernières années. Entre juillet 2007 et juillet 2009, le Castillan a remporté le Tour de France à deux reprises (2007, 2009), ainsi que le Giro (2008) et la Vuelta (2008 également). Jusqu'ici, seuls Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Felice Gimondi et Bernard Hinault avaient réussi à épingler les trois grands tours à leur palmarès dans toute leur carrière. Contador appartient donc, déjà, à l'histoire, alors qu'à 27 ans, il lui reste encore beaucoup de choses à écrire, surtout au vu de ses récents progrès dans les épreuves chronométrées. Lui qui était déjà le meilleur grimpeur du peloton peut maintenant rivaliser avec n'importe qui en solitaire. De quoi déprimer la concurrence et rendre exceptionnel un palmarès déjà abondant.

____________________________________________________________________________________________

31. IAN THORPE (Australie - Natation)

Ian Thorpe a nagé dix ans au plus haut niveau : de 1996 à 2006. Une belle carrière pour un nageur professionnel. En revanche, il est plus rare de la débuter à 14 ans et d'y mettre fin à seulement 24, pour manque de motivation. Le natif de Sydney est un monstre de précocité. Plus jeune champion du monde de tous les temps à Perth en 1998, il sera le grand bonhomme des Jeux de Sydney, chez lui, en 2000, avec trois médailles d'or. Il en ajoutera deux de plus (200m et 400m à Athènes quatre ans plus tard, remportant peut-être la course de la décennie sur le 200 face à Phelps et Van den Hoogenband). Durant sa riche carrière, outre le fait d'avoir battu 17 records individuels planétaires, "Thorpedo" a remporté 16 médailles mondiales, dont 13 en grand bassin (et 11 en or) et 9 olympiques, dont cinq en or.  A juste titre, il est aujourd'hui considéré comme l'un des trois meilleurs nageurs de tous les temps. Seule sa retraite précoce l'empêche de figurer encore plus haut dans notre hiérarchie.

____________________________________________________________________________________________

50. Steven Lopez (Etats-Unis- Taewkondo)
49. Janne Ahonen (Finlande - Saut à skis)
48. Tirunesh Dibaba (Ethiopie - Athlétisme)
47. Marcus Grönholm (Finlande - Rallye)
46. Benjamin Raich (Autriche - Ski alpin)
45. Aaron Peirsol (Etats-Unis - Natation)
44. Nicklas Lidstrom (Suède - Hockey sur glace)
43. Lisa Leslie (Etats-Unis - Basket)
42. Ronaldinho (Brésil - Football)
41. Nikola Karabatic (France - Handball)

Aux portes du Top 50 : Veronica Campbell (Jamaïque - Athlétisme), Maria Mutola (Mozambique – Athlétisme), Alex Rodriguez (Etats-Unis, Baseball), Kevin Garnett (Etats-Unis, Basket), Pau Gasol (Espagne – Basket), LeBron James (Etats-Unis - Basket), Tony Parker (France – Basket), Raphaël Poirée (France – Biathlon), Tony Estanguet (France – Canoe-Kayak), Michal Martikan (Slovaquie – Canoe-Kayak), Julien Absalon (France – Cyclisme), Pavel Kolobkov (Russie – Escrime), Anky Van Gruvsen (Pays-Bas - Equitation), Gianluigi Buffon (Italie - Football), Thierry Henry (France – Football), - Marta (Brésil - Football), Cristiano Ronaldo (Portugal – Football), Peyton Manning (Etats-Unis - Football américain), Lewis Hamilton (Grande-Bretagne – Formule 1), Phil Mickelson (Etats-Unis - Golf), Vijay Singh (Fidji – Golf), Martin Brodeur (Canada - Hockey sur glace), Stefan Everts (Motocross - Belgique), Inge De Bruijn (Pays-Bas - Natation), Grant Hackett (Australie – Natation), Pieter Van den Hoogenband (Pays-Bas - Natation), Guo Jingjin (Chine – Plongeon), Bryan Habana (Afrique du Sud – Rugby), Martin Johnson (Angleterre - Rugby), Richie McCaw (Nouvelle-Zélande – Rugby), Anton Ono (Etats-Unis, Shorttrack), Kjetil Andre Aamodt (Norvège – Ski Alpin), Stephan Eberharter (Autriche – Ski Alpin), Lindsey Vonn (Etats-Unis – Ski Alpin), Wang Liqin (Chine – Tennis de table), Michel Desjoyeaux (France – Voile), Giba (Volley – Brésil)

Champions de la décennie
Maître Federer
10/01/2010 À 11:58
Champions de la décennie
La révolution Woods
09/01/2010 À 11:23