Omnisport

Culture Sport : Nos conseils à voir, lire ou écouter pendant le confinement

Partager avec
Copier
Partager cet article

Culture sport - 29 mars

Crédits Eurosport

ParEurosport
28/03/2020 à 22:00 | Mis à jour 29/03/2020 à 10:13

LES CONSEILS DU DIMANCHE - Le confinement, c'est aussi l'occasion de prendre du temps que l'on n'a pas toujours. Chaque dimanche, la rédaction d'Eurosport.fr vous propose une sélection de livres, de films, de documentaires consacrés au sport.

  • Nos conseils du 22 mars

Sasha Beckermann : Anthologie des Sports équestres

Omnisport

Armstrong, Jordan vs LeBron, Roland-Garros : le plateau du jour

IL Y A 15 MINUTES

Catégorie : Livre
Titre : Anthologie des Sports équestres
Auteur : Marie de Pellegars-Malhortie et Benoît Capdebarthes
Editeur : Flammarion
Année : 2019

Les Jeux olympiques ont été repoussés d’un an. Et bien qu’à cela ne tienne, le confinement est le moment idéal pour se rappeler les meilleurs souvenirs des sports équestres. En images et en témoignages, ce livre revient sur les plus grandes compétitions, les plus grands cavaliers, et surtout les meilleurs chevaux, qui ont marqué l’histoire de l’équitation depuis les Jeux de Stockholm de 1912.

Anthologie des Sports équestres nous propose une plongée dans l’histoire. L’histoire d’un sport. L’histoire de légendes avec leurs anecdotes. D’Alwin Schockemöle à Marcel Rozier, en passant par John Whitaker, Charlotte Dujardin, Mark Todd, Rodrigo Pessoa ou encore Isabell Werth. L’histoire de terrains de concours mythiques comme Hickstead, La Baule ou Aix-la-Chapelle. Et surtout l’histoire de confrontations que les passionnés ne peuvent pas oublier : le petit Jappeloup face au grand Milton, le cheval noir contre le cheval blanc, le Français contre le Britannique. C'était un peu notre Clasico à nous.

Cette bible, je l’ai lue en tant que passionnée d’équitation, mais surtout en tant que passionnée de l’histoire du sport. L’équitation des années 1960, 1970, 1980 et celle qui a permis aux Français de revenir de Rio avec trois médailles olympiques (dont deux en or par équipe), n’ont rien à voir. Les chevaux non plus ne sont plus les mêmes : moins lourd, avec plus de sang. Dans un sport qui ne cesse de repousser les limites de la technique, qu’elle soit dans la pratique ou dans le matériel utilisé, il fait bon parfois, de revenir à la base. Calme, en avant et droit.

Fabien Esvan : The Blindside

Catégorie : Film
Titre : The Blind Side
Réalisateur : John Lee Hancock
Casting : Sandra Bullock, Quinton Aaron.
Année : 2009

La face cachée, l’angle mort, ce qu’on ne voit pas. Il n’y a pas de traduction littérale précise pour le terme The Blind Side. Et c’est un peu le cœur du message du film de John Lee Hancock. L’histoire, c’est celle de Michael Oher, un lycéen noir américain de Memphis pour qui la vie a basculé en l’espace de quelques semaines. Sans domicile fixe, sans perspective d’avenir, sans repères, le jeune américain se voit offrir un nouveau départ inespéré qui va le mener jusqu’à la grande ligue du football américain.

Avec une Sandra Bullock impériale dans le rôle de Leigh Anne Tuohy la mère adoptive - l’actrice a notamment reçu le Golden Globe et l’Oscar de la meilleure actrice pour sa performance -, le film retrace le virage décisif de la vie Michael Oher. De sa découverte tardive du football américain avec la famille, jusqu’à l’obtention de son diplôme pour intégrer l’Université de Mississippi, John Lee Hancock s’applique à retracer le parcours non sans embûche de l’ancien offensive tackle des Ravens.

Alors oui, The Blind Side a tout du bon tire-larmes servi à l’américaine. Le genre de film qui peut laisser béat, mais pas sans réactions. Néanmoins, John Lee Hancock réussit le pari de transposer à l’écran le destin inespéré du 23e choix de la draft 2009, vainqueur du Superbowl 2013 avec les Baltimore Ravens. Et ça donne un très joli film. Fans de NFL, amoureux des belles histoires ; un petit coup d’œil à The Blind Side vaut la chandelle.

Christophe Gaudot : Kobe Bryant - Showboat

Catégorie : Livre
Titre : Kobe Bryant - Showboat
Auteur : Roland Lazenby
Année : 2018
Editeur : Talent Sport

Que n'a-t-on pas dit sur Kobe Bryant ? Sa mort le 26 janvier dernier a permis de se replonger dans quelques-unes des anecdotes les plus incroyables de sa longue carrière en NBA. Il était un gagnant, un bourreau de travail, un compétiteur acharné, oui tout ça est vrai. Mais il était aussi un coéquipier particulier pour ne pas dire tyrannique. Il avait une personnalité spéciale où le "moi" prenait très souvent le pas sur le "nous". Tout ça est vrai et tout ça se découvre au travers de la biographie brillamment écrite par Roland Lazenby, celui qui a aussi excellemment bien raconté Jordan et la Dream Team.

Disons-le tout de suite, ce livre vaut d'abord pour tout ce qu'il se passe avant l'arrivée de Kobe Bryant en NBA. C'est une lapalissade mais ce sont des années qui ont forgé sa personnalité. La curiosité de tout quand il a dû suivre son père en France ou en Italie pendant son enfance et son adolescence, le côté solitaire aussi. Pas facile de nouer des relations quand vous déménagez tous les ans, ou presque. La soif de réussir là où Joe Bryant, son père, a échoué, c'est à dire à devenir une superstar en NBA. Et cette envie d'écraser tout le monde, des coéquipiers de son paternel qu'il défiait en un-contre-un jusqu'à ses coéquipiers, que ce soit en Italie ou à Lower Merion High School, son lycée avant qu'il fasse le grand saut vers la grande ligue.

Sébastien Petit : La puissance de l'ange

Catégorie : Livre
Titre : La puissance de l’ange
Auteur : Bryce Courtenay
Année : 1990
Edition : Belfond / Livre de poche

Avant ce livre, je n’aimais pas la boxe. Du moins, je ne l’appréciais pas à sa juste valeur. Dans les années 90, je n’avais d’yeux que pour le foot et le tennis. Tout juste pour la montée en puissance de Christophe Tiozzo et surtout la descente en enfer de Mike Tyson… tel était le prisme de la boxe dans mes années collège. Puis Bryce Courtenay a débarqué avec ce roman, la puissance de l’Ange. Une immense claque, tout aussi foudroyante que la première écoute de la musique de Nirvana au sortir des années du Club Dorothée. Imaginez le choc.

Voilà le tableau : dans l’Afrique du Sud des années 40, un jeune sud-Africain d’origine anglaise, bercé par la culture zoulou, se bat contre l’injustice et la cruauté de son époque (le pays connaît une montée des courants extrémistes). Malmené depuis sa tendre enfance en raison de ses attachements au peuple noir, le jeune PK va trouver, à travers la rencontre de différentes personnes bienveillantes qui le feront grandir, la force de se battre dans tous les sens du terme. Avec la tête, avec le cœur et aussi avec les poings, son talent pugiliste et sa maîtrise du Noble art lui permettant de s’élever plus haut que les autres.

Si les quelque 500 pages du livre peuvent freiner les ardeurs, malgré ces temps de confinement, sachez que ce livre a été adapté au cinéma par un certain John Avildsen, qui n’est autre que le réalisateur, entre autre, de Rocky ou de Karaté Kid. Pour les plus chanceux, vous le trouverez peut-être en DVD ; vous y retrouverez Morgan Freeman dans le rôle du coach éleveur de champion. Mais aussi le tout jeune Daniel Craig, méchant à souhait avant qu’il ne devienne James Bond à l’écran bien plus tard. Et un peu de musique du regretté Johnny Clegg en toile de fond... Mais j’ai envie de vous dire que la puissance du livre n’a pas d’égal.

Laurent Vergne : Grande traversée : Mohamed Ali, combats

Catégorie : Podcast
Titre : Grande traversée : Mohamed Ali, combats
Auteur : Judith Perrignon
Année : 2017
Diffuseur : France Culture

Immense réussite de Radio France, Les Grandes Traversées, sur France Culture, offrent une plongée en longueur sur des grandes figures de l'histoire ou de l'art. Winston Churchill, Frank Sinatra, Agatha Christie... Mais le must du must de cette série, nous les devons à Judith Perrignon. Sa Grande Traversée consacrée à Bruce Springsteen est un vrai bijou. La journaliste et écrivaine s'est également penchée sur le cas de Mohamed Ali avec un regard relativement neuf qui sert sa cause : contrairement au "Boss" Springsteen, elle connaissait assez mal le mythe Ali avant de s'y atteler.

Fort d'un riche travail de documentation, d'une bande-son immersive mais aussi de la voix de Judith Perrignon elle-même, cette Grande Traversée sent la sueur, le sang et l'Amérique des années 60-70, en pointant les contradictions de ce personnage à la fois ultra-charismatique et influençable. Cinq épisodes de près de deux heures pour explorer la vie et la carrière hors normes de l'ancien roi des poids lourds, de sa relation avec la Nation of Islam au Rumble in the Jungle contre Foreman en passant par la maladie de Parkinson qui l'a rongé si tôt. Il n'est même pas indispensable d'être fan d'Ali ou amoureux de la boxe pour savourer ce documentaire.

Omnisport

"Sans vaccin, pas de retour à la normale pour le sport" selon Maracineanu

IL Y A 11 HEURES
Omnisport

Dream Team, "Trop cons", Baggio, Icardi : Le plateau du jour

HIER À 05:48
Dans le même sujet
Omnisport
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

Omnisport

Armstrong, Jordan vs LeBron, Roland-Garros : le plateau du jour

IL Y A 15 MINUTES

Vidéos récentes

Omnisport

Karelin, "l'ours russe", qui a révolutionné la lutte

00:02:07

Les plus lus

Transferts

Manchester United a peut-être trouvé son Mohamed Salah...

IL Y A 15 HEURES
Voir plus