Ce que vous avez peut-être manqué entre hier soir et ce matin

1. Football – Ligue 1 : l’UEFA d’accord avec les playoffs ?

Omnisport
Le budget du Ministère des Sports 2021 en nette hausse
IL Y A 9 MINUTES

Alors que le Conseil d’Etat doit statuer lundi ou mardi concernant les requêtes de l’OL, Toulouse et Amiens, le Parisien estime ce dimanche que l’UEFA aurait donné son accord à la Ligue pour organiser des playoffs pour terminer la saison. Dans le courrier envoyé par l’instance au quotidien, il est notamment expliqué "qu'il est de la compétence des associations nationales à décider sur le format de leurs compétitions domestiques". Tout est donc possible. Et chacun voit midi à sa porte…

Pourquoi Aulas continue-t-il à se battre ? "Il n'y croit plus mais tient à sa posture"

2. Basket – NBA : Popovich dénonce encore le racisme aux USA

Il avait pris position contre Donald Trump, le qualifiant récemment "d'idiot dérangé". Gregg Popovich a dénoncé de nouveau le "lynchage" subi par George Floyd lors de son interpellation avant d’appeler la population américaine, notamment blanche, à se saisir réellement du fléau : "Les Noirs supportent ce fardeau depuis 400 ans (...) A bien des égards, depuis le tout début, l'histoire de notre nation était un mensonge, et nous continuons aujourd'hui, principalement les Noirs et les gens de couleur, d'essayer de transformer ce mensonge en vérité".

3. Football – Mercato : Werner pas encore à Chelsea selon Leipzig

"Il nous a signalé il y a quelques semaines qu'il s'occupait d'un transfert. Mais jusqu'à maintenant rien n'est fait". Voilà les mots d'Oliver Mintzlaff, patron du RB Leipzig, quant aux rumeurs liant Timo Werner à Chelsea. Pourtant, la clause dans le contrat de l’Allemand est réelle (à hauteur de 60 millions d’euros) et les médias anglais et allemands semblent convaincus du départ prochain du supersonique attaquant à la fin de la saison.

Drogba, Hazard, Werner : Chelsea et sa stratégie payante de l'entre-deux

On a aussi retenu pour vous

  • Football – Premier League : Aucun cas positif au Covid-19 n'a été recensé dans la dernière vague des tests de dépistage réalisés parmi les clubs de première division, a annoncé samedi la Premier League dans un communiqué.
  • Indycar : Première réussie samedi pour l'IndyCar, dont l'ouverture de la saison, à huis clos, coronavirus oblige, a offert un spectacle animé avec le GP de Forth Worth, remporté par le Néo-Zélandais Scott Dixon (Chip Ganassi), devant le Français Simon Pagenaud et l'Américain Josef Newgarden.

Le tweet qu’il ne faut pas croire sur parole

Conor McGregor est un habitué des fausses retraites. Alors prudence…

La vidéo de rattrapage

Vous l’avez choisie grâce à You Say We Play, la voici : ce dimanche, Eurosport rediffuse la finale 2012 de Roland-Garros entre Novak Djokovic et Rafael Nadal. Avec, en prime, ce passing qui aurait de quoi dégoûter n’importe qui…

Nadal sort le passing qui tue face à Djokovic

Le programme sur Eurosport

Ce que vous ne devez pas manquer aujourd'hui

1. Football - Coupe du Monde : Italia’90, la pire Coupe du monde de l’histoire ?

Il y a 30 ans débutait en Italie une Coupe du monde considérée par beaucoup comme la plus pitoyable de l'histoire. On n'ira pas jusqu'à affirmer le contraire. Mais il n'est pas impossible d’en garder de bons souvenirs pour autant comme vous l’expliquent Maxime Dupuis et Vincent Bregevin.

La Coupe du monde 1990

Crédit: Eurosport

2. Tennis - Roland-Garros : Kuerten à Paris, la love story parfaite

Ce dimanche, cela aurait dû être la finale de Roland-Garros. Mort dans l’âme, on s’est demandé qui pourrait bien vous remonter le moral pour pallier le manque. A cette question, un nom est venu : Gustavo Kuerten, l’idole de la Porte d’Auteuil. Pour Eurosport, il raconte ses souvenirs à Roland-Garros. Et ça fait plaisir.

Corretja : "La première fois que j'ai croisé Kuerten, il m'a explosé !"

3. Formule 1 - Saison 2020 : Un calendrier sans queue ni tête ?

Cette semaine, la Formule 1 a dévoilé un nouveau calendrier pour la saison à venir. Forcément, au temps du Covid-19, il faut savoir s’adapter. L’apparition de "back-to-back" à Spielberg et à Silverstone pose un problème pour notre journaliste Julien Pereira. Parce qu’en bidouillant les calendriers pour se refaire une santé (financière, évidemment), la F1 perd son ADN.

"Avec le doublon à Spielberg, Verstappen peut mettre un coup de massue à ses adversaires"

Omnisport
Noah 83, Hinault 85, OM 93 : ces grandes disettes tricolores qui résistent encore au temps
IL Y A 5 HEURES
Omnisport
Miami, retour du Roi, PSG, 2,28m : L'actu sur un plateau
IL Y A 15 HEURES