Du lundi 19 au mercredi 28 décembre, Eurosport.fr dévoile son Top 10 des sportifs de l'année 2016. 25 membres de la rédaction ont pris part au vote, donnant chacun leur propre Top 10. Chacun des 25 votants donne 10 noms pour chacun des deux classements, le classement international (où des Français peuvent figurer) et le classement 100% tricolore. Le premier reçoit dix points, le deuxième neuf points et ainsi de suite jusqu'au 10e, qui se voit attribuer un point. Les points sont ensuite cumulés. Ce vendredi, nous révélons le 5e de notre classement.

5. Cristiano Ronaldo

Sportifs de l'année 2016
Bolt, Griezmann et Leicester : vos vainqueurs des Eurosport Awards
30/12/2016 À 08:14
Points : 117
Citations : 24 (sur 25 votants)
Meilleur classement : 1er (1 votant)
Classement 2015 : Non classé
Sport : Football
Pays : Portugal

Pourquoi lui ?

A l'heure des bilans, il y a certains trophées qui comptent plus que d'autres. Cristiano Ronaldo sait de quoi on parle. S'il se retrouve à la cinquième place de ce classement, c'est bien parce qu'il a fini 2016 avec les principaux titres dans son escarcelle sur la planète football. Bien sûr, il n'a pas tout gagné. Mais avec le Real Madrid et le Portugal, CR7 n'a pas raté les rendez-vous clefs qui étaient à son calendrier : la Ligue des champions et l'Euro 2016.
On ne va pas vous refaire en long, en large et en travers cette année historique pour Cristiano Ronaldo. Vous y avez déjà eu droit il y a quelques jours quand le Portugais s'est vu récompenser de son quatrième Ballon d'Or. Pour faire simple, il faut retenir que son année historique s'est écrite en quelques semaines.
La belle histoire a débuté en mai avec la troisième Ligue des champions du Portugais, qui a fini encore une fois meilleur buteur de l'épreuve avec 16 buts en 12 matches. Et son été a tourné au conte de fée quand, moins de deux mois plus tard, le capitaine portugais a gagné le premier trophée international de l'histoire de son pays, l'Euro 2016, face à la France en finale. Le reste est presque anecdotique. Même s’il a aussi décroché la Supercoupe d'Europe et le Mondial des clubs.
Dans ses deux différentes quêtes, Ronaldo a forcément joué un rôle fondamental. Ses statistiques parlent d’ailleurs pour lui : il a terminé 2016 avec 55 buts. En 57 matches…Certains rappelleront sûrement que Lionel Messi a marqué plus que son rival portugais cette année. Mais les trophées majeurs sont bien dans la hotte de Cristiano Ronaldo, qui n'a pas eu besoin d'attendre Noël pour se faire plaisir. Et, à l’heure du bilan, le nombre de titres ajoutés à son armoire fait la différence.

Héros du Real au Mondial des clubs, Cristiano Ronaldo savoure "une année inoubliable"

Son année en 5 dates

  • 4 janvier : C'est sûrement l'une des clefs de son année historique. Cristiano Ronaldo voit Zinedine Zidane succéder sur le banc du Real à Rafael Benitez, avec qui le Portugais n'entretenait pas des rapports idylliques. Avec Zizou, l'histoire s'est tout de suite déroulée de la meilleure des manières. Et Ronaldo n'a cessé de briller.

Zinedine Zidane avec Cristiano Ronaldo (Real Madrid) - 2016

Crédit: Panoramic

  • 28 mai : Le Real Madrid remporte la Ligue des champions. La deuxième avec le Real (2014 et 2016) et la troisième de la carrière de CR7, après celle glanée avec Manchester United (2008).

Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann en finale de la Ligue des champions 2016

Crédit: AFP

  • 10 juillet : Face à la France, le Portugal s'offre le premier trophée international de l'histoire de son pays, l'Euro 2016, grâce à un petit but d'Eder à dix minutes de la fin des prolongations. Une finale particulière pour Ronaldo. Sorti sur blessure et en larmes dès la 25e minute, il a fini sur la touche à soutenir ses coéquipiers, dans le rôle d’un sélectionneur bis.

Ronaldo soulève le trophée de l'Euro

Crédit: Eurosport

  • 19 novembre : Des orgies de buts, il en a signées d'autres en 2016. Il s'est même offert un quadruplé avec le Real en mars dernier. Mais ses trois buts inscrits ce soir là sont aussi l'un des grands moments de son année. Planter trois buts à l'Atlétlico Madrid de Diego Simeone, sur la pelouse de Vicente Calderón, pour permettre au Real de triompher dans le derby (0-3), ce n'est pas anodin.
  • 12 décembre : Ronaldo succède à son rival Lionel Messi au palmarès et décroche ainsi le quatrième Ballon d'Or de sa carrière (après 2008, 2013 et 2014).
Samedi, retrouvez le 5e de notre classement.
https://i.eurosport.com/2016/12/23/1992072.jpg
Sportifs de l'année 2016
Bolt ou la grandeur de l'habitude
28/12/2016 À 14:54
Sportifs de l'année 2016
Palmarès du Sportif de l'année : Bolt puissance 4
28/12/2016 À 13:43