Du lundi 19 au mercredi 28 décembre, Eurosport.fr dévoile son Top 10 des sportifs de l'année 2016. 25 membres de la rédaction ont pris part au vote, donnant chacun leur propre Top 10. Chacun des 25 votants donne 10 noms. Le premier reçoit dix points, le deuxième neuf points et ainsi de suite jusqu'au 10e, qui se voit attribuer un point. Les points sont ensuite cumulés. Ce lundi, nous révélons le 3e de notre classement.

2. Michael Phelps

Sportifs de l'année 2016
Bolt, Griezmann et Leicester : vos vainqueurs des Eurosport Awards
30/12/2016 À 08:14
Points : 201
Citations : 25 (sur 25 votants)
Meilleur classement : 1er (3 votants)
Classement 2015 : non classé
Sport : Natation
Pays : Etats-Unis

Michael Phelps, croqueur de médailles olympiques depuis 2004

Crédit: AFP

Pourquoi lui ?

On ne sait plus trop comment aborder la carrière de Michael Phelps. D'un point de vue purement statistique, le nageur américain est dans une dimension tellement à part qu'il ne peut plus être comparé à rien ni personne. Pour la quatrième fois consécutive (oui, quatrième), il a été à Rio de Janeiro le sportif le plus titré et le plus médaillé. Il est le seul à avoir décroché six médailles. Il est aussi le seul à avoir décroché cinq titres.
Vous me direz, c'est évidemment moins bien que son bilan d'Athènes (huit médailles dont six d'or) et bien sûr, moins bien qu'à Pékin en 2008, où il avait déjà renversé la table de l'Histoire avec ses huit sacres. Mais son bilan brésilien est supérieur à celui de Londres en 2012 où, s'il avait également glané six médailles, il n'avait conquis "que" quatre titres.
A 31 ans, Phelps possède une carte de visite olympique tout simplement délirante. Ses 28 médailles le placent dans une galaxie à part. Rappelons que, derrière lui, sa dauphine en la matière, Larisa Latynina, s'est arrêtée à 18. C'est peut-être plus choquant encore en termes de médailles d'or : 23 pour le nageur de Baltimore, quand aucun autre sportif depuis 1896 n'a atteint la dizaine. Effarant. Délirant. Sidérant.

Michael Phelps avec ses médailles

Crédit: From Official Website

Après Londres, promis, juré, il ne devait pourtant plus remettre les palmes dans le bassin olympique. L'heure de la retraite avait sonné. Sa légende était déjà écrite, de toute façon. Mais l'appel, ou plutôt le rappel de la compétition a été trop fort. Peut-être Phelps a-t-il aussi pressenti qu'il était encore suffisamment compétitif pour administrer quelques leçons supplémentaires. Les faits lui ont donné raison.
Bien sûr, à Rio, certains nageurs ont amassé plus d'or que lui dans les épreuves individuelles, comme sa compatriote Katie Ledecky ou la Hongroise Kattinka Hosszu. Mais on peut arguer que Phelps bénéficie au moins autant aux divers relais américains que l'inverse. La meilleure preuve ? Le 4x100m nage libre. C'est bien le Kid de Baltimore, positionnée en deuxième relais, qui a fait basculer le duel franco-américain en mettant une énorme claque à Fabien Gilot. Ce soir-là, Michael a été "phelpsnoménal" et ce titre sur le 4x100 aura peut-être été le point culminant de sa semaine carioca.
Puis il est impossible de ne pas placer ses accomplissements brésiliens à l'aune de leur portée historique. C'est évidemment l'amplitude de la carrière de Michael Phelps qui s'est trouvée encore modifiée cet été. Il faudra sans doute du temps, beaucoup de temps, pour mesurer et apprécier pleinement le legs du nageur américain. D'Athènes à Rio, sa longévité, sa suprématie et son palmarès aura atteint des sommets inégalés dans l'histoire du sport olympique. Et peut-être bien inégalables...

Son année en 5 dates

  • 3 août : Michael Phelps est désigné porte-drapeau des Etats-Unis pour les Jeux de Rio. Deux jours plus tard, lors de la cérémonie d'ouverture au Maracana, c'est lui qui mènera la délégation américaine.

Michael Phelps, porte-drapeau de l'impressionnante délégation américaine (554 athlètes) lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Rio

Crédit: AFP

  • 7 août : Auteur d'un relais monstrueux, Phelps se montre décisif lors du 4x100m nage libre, permettant aux Etats-Unis de prendre un ascendant décisif à mi-course sur les tenants du titre français.
  • 9 août : En moins de trente minutes, l'Américain glane deux nouveaux titres, sur le relais 4x200m et sur 200m papillon. Ses 20e et 21e titres olympiques. Phelps devient au passage le plus vieux champion olympique sur une épreuve individuelle et le premier nageur à remporter quatre médailles dans une même épreuve.
  • 11 août : Vainqueur du 200m 4 nages, il est le premier nageur à décrocher quatre médailles d'or olympiques dans une même épreuve individuelle. Un record de plus dans sa besace...
  • 13 août : Michael Phelps s'offre sa 28e médaille olympique, la 23e en or, lors du relais 4x100m 4 nages. La dernière course de son immense carrière.
https://i.eurosport.com/2016/12/27/1992960.jpg
Sportifs de l'année 2016
Bolt ou la grandeur de l'habitude
28/12/2016 À 14:54
Sportifs de l'année 2016
Palmarès du Sportif de l'année : Bolt puissance 4
28/12/2016 À 13:43