Du lundi 19 au mercredi 28 décembre, Eurosport.fr dévoile son Top 10 des sportifs de l'année 2016. 25 membres de la rédaction ont pris part au vote, donnant chacun leur propre Top 10. Chacun des 25 votants donne 10 noms pour chacun des deux classements, le classement international (où des Français peuvent figurer) et le classement 100% tricolore. Le premier reçoit dix points, le deuxième neuf points et ainsi de suite jusqu'au 10e, qui se voit attribuer un point. Les points sont ensuite cumulés. Ce jeudi, nous révélons le 7e de notre classement.

7. Wayde van Niekerk

Sportifs de l'année 2016
Bolt, Griezmann et Leicester : vos vainqueurs des Eurosport Awards
30/12/2016 À 08:14
Points : 68
Citations : 15 (sur 25 votants)
Meilleur classement : 1er (1 votant)
Classement 2015 : Non classé
Sport : Athlétisme
Pays : Afrique du Sud

Wayde Van Niekerk, nouveau recordman du 400m en 43"03

Crédit: AFP

Pourquoi lui ?

La concurrence est rude pour figurer dans notre classement des meilleurs sportifs mondiaux au terme d'une année olympique. Plusieurs héros de Rio ne feront d'ailleurs pas partie de notre Top 10. Mais il était impossible de ne pas y intégrer Wayde van Niekerk. Même la Foudre n'a pas totalement éclipsé le Sud-Africain, en cette nuit du 14 août où Usain Bolt a pourtant crevé l'écran en remportant son troisième titre olympique sur 100m. Difficile d'exister à côte de ça. Mais un peu plus tôt, van Niekerk y était parvenu en gravant son nom dans l'histoire des Jeux. Sur une épreuve aussi prisée que le 400m. Et en majuscules.
Le tour de piste du Sud-Africain à Rio restera dans la légende. Déjà parce que c'est un record du monde. Et pas n'importe lequel. Celui du légendaire Michael Johnson tenait depuis près de 17 ans. Et il n'y avait pas grand monde pour imaginer que le temps de 43"18 établi par l'Américain lors des Mondiaux de Séville soit battu. Van Niekerk l'a fait en signant un chrono de 43"03. Un exploit sensationnel qui a bombardé le Sud-Africain de 24 ans parmi les géants.
Il y a le temps à l'arrivée, mais il y a aussi la course elle-même. Parti au couloir 8, van Niekerk a fait sa course sans voir la concurrence. Mais ce sont bien Kirani James et LaShawn Merritt qui ne l'ont jamais revu. Du départ (10"70 sur le premier 100m) au dernier virage, van Niekerk a donné l'impression de voler sur la piste brésilienne. Un moment de pur grâce qu'un petit relâchement dans les derniers mètres n'a pas terni, même si le Sud-Africain serait passé sous la barre des 43 secondes sans cela. Qu'importe. Il y arrivera. C'est Michael Johnson lui-même qui le dit.
Je n’ai jamais rien vu de pareil. C’est fou. Il les a massacrés. Il peut descendre sous les 43 secondes. J’avais essayé mais sans succès. Au couloir 8, il a fait une course contre le temps, loin de James et Merritt.
Hors du temps, même. A Rio, van Niekerk a obtenu la consécration que son talent exceptionnel appelait. Plus tôt dans l'année, il était déjà entré dans l'histoire en signant un temps de 9'98 sur 100m au meeting de Bloemfontein, devenant ainsi le seul sprinter à courir le 100m en moins de 10 secondes, le 200m en moins de 20 secondes, et le 400m en moins de 44 secondes. Ça, à part lui, personne ne l'a jamais fait. Pas même la Foudre.

Wayde van Niekerk en pleine action lors du 400m des Jeux Olympiques de Rio 2016

Crédit: AFP

Son année en 5 dates

  • 12 mars : Lors du meeting de Bloemfontein, van Niekerk rentre dans l'histoire un temps de 9'98" sur 100m. Il devient en effet le premier sprinter à courir à la fois le 100m en moins de 10 secondes (9"98), le 200m en moins de 20 secondes (19"94), et le 400m en moins de 44 secondes (43"03).
  • 24 juin : C'est le premier titre de champion d'Afrique en carrière pour van Niekerk. Le Sud-Africain est sacré sur le relais 4x100m devant son public à Durban.
  • 26 juin : Toujours à Durban, Van Niekerk remporte son premier titre de champion d'Afrique en individuel sur 200m en dominant la finale. Avec un chrono en 20"02, il devance assez facilement le Gambien Adama Jammeh (20"45).
  • 25 juillet : Fort de son titre de champion du monde sur 400m à Pékin en 2015, van Niekerk est désigné porte-drapeau de la délégation sud-africaine pour les Jeux Olympiques de Rio. Il emmène une délégation de 137 sportifs lors de la cérémonie d'ouverture.
  • 14 août : Juste avant l'événement de la finale du 100m olympique messieurs, van Niekerk signe un exploit monumental en faisant tomber, avec un temps de 43"03, le record du monde du 400m détenu depuis Michael Jonshon depuis 1999. C'est sa première médaille d'or olympique.
Vendredi, retrouvez le 6e du classement sur notre site
https://i.eurosport.com/2016/12/20/1990682.jpg
Sportifs de l'année 2016
Bolt ou la grandeur de l'habitude
28/12/2016 À 14:54
Sportifs de l'année 2016
Palmarès du Sportif de l'année : Bolt puissance 4
28/12/2016 À 13:43