Eurosport

Sportifs de l'année 2017 – Martin Fourcade, encore seul au monde

Fourcade, encore seul au monde

Le 21/12/2017 à 16:06Mis à jour Le 21/12/2017 à 17:45

SPORTIFS DE L'ANNEE - Comme chaque année, la rédaction d'Eurosport.fr a établi sa liste des dix sportifs français et internationaux qui auront marqué l'année 2017. En 7e position côté monde : Martin Fourcade. S'il a réussi des Mondiaux en demi-teinte, malgré un nouveau titre, le Catalan a surtout - cette année comme jamais - écrasé la Coupe du monde.

7. Martin Fourcade

Pays : France
Sport : Biathlon
Nombre de points : 66
Nombre de citations : 17
Meilleur classement : 3e
Classement 2016 : 12e

Si Teddy Riner est un monstre de sa discipline, un géant de son sport, ces superlatifs sont tout aussi valable pour Martin Fourcade. Champion du monde pour la 11e fois de sa carrière à Hochfilzen, vainqueur du général de la Coupe du monde pour la 6e année consécutive, le biathlète tricolore n'en finit plus d'écraser la concurrence. Pour la deuxième saison consécutive, le Catalan a dominé le classement de toutes les disciplines, que ce soit l'individuelle, le sprint, la poursuite ou la mass-start. Un bilan tout proprement hallucinant !

C'est donc le deuxième sportif français présent cette année dans le Top 10 international, après Teddy Riner. Attention toutefois pour ceux qui voudraient en tirer des conclusions dans l'optique de notre classement français. Les deux ne sont pas forcément corrélés. Il suffit, par exemple, que certains votants ayant placé Riner en première position du classement français décident de mettre également le judoka en bonne place dans leur Top 10 mondial pendant que certains ayant désigné Fourcade sportif français de l'année choisissent de ne pas l'intégrer dans leur classement mondial pour que la hiérarchie tricolore dans le Top France soit divergente de celle du classement international.

Martin Fourcade à Holmenkollen 2017

Martin Fourcade à Holmenkollen 2017AFP

Le curseur toujours plus haut

Mais revenons à cette cuvée 2017 du glouton du biathlon. Il y a établi plusieurs records majuscules de son sport, d'abord avec ce 6e gros globe, ce qui lui permet d'égaler Ole Einar Bjoerndalen. Fourcade totalise aussi à présent 26 globes au total. Là, il a carrément surpassé la légende norvégienne. Et ses 14 victoires en une saison lui ont également permis d'établir une nouvelle marque référence.

Le Français ne cesse d'élever le curseur, année après année. En 2017, il a signé sa meilleure saison, dans presque toutes les catégories (sprint, poursuite et mass-start), à l'exception de l'individuelle. Avec 1322 points au général, le Catalan a battu largement son meilleur score datant de 2012-2013 (1248). Toujours aussi fort sur les skis, où il est quasi sans égal, Martin Fourcade a profité de sa constante amélioration au tir (90%, son record) pour signer un autre record, avec 14 succès sur une saison de Coupe du monde. Une performance qui suffirait à donner au Tricolore le 9e meilleur bilan de l'histoire de la Coupe du monde.

Vidéo - Le jour où Fourcade a frôlé la disqualification pour un oubli de... chargeur

01:27

Des Mondiaux pas si décevants

Pourtant, attendu comme le grand bonhomme des Mondiaux d'Hocfilzen en février, le Français est – toute proportion gardée – passé à côté de l'évènement, en Autriche. Sans doute déconcentré par sa relation tumultueuse avec les biathlètes russes, qui ont notamment refusé de lui serrer la main après le relais mixte, le Tricolore ne s'est offert qu'un seul nouveau titre mondial, en s'imposant sur la poursuite. Avec ce 10e titre, il devra encore patienter pour battre le record de 11 médailles d'or mondiales d'Ole Einar Bjondalen.

Mais peut-on vraiment se décevoir de n'avoir entendu la Marseillaise retentir qu'une seule fois quand le Catalan est parvenu à ramener quatre autres médailles (2 de bronze et 2 d'argent) dans l'escarcelle tricolore ? "Ce sont de beaux Championnats, avait ainsi déclaré le Français à l'AFP. Je suis heureux de ma régularité et il n'y a aucun regret". Le seul concerne peut-être la mass-start (5e) où il a failli au tir (3 pioches).

Mais autant de médailles, cela laisse songeur à quelques mois des Jeux Olympiques de PyeongChang. "Je rêve d'y faire la même chose, poursuivait-il. Je vais me souvenir de ce que j'ai fait de bien pour être dans les mêmes dispositions aux Jeux. Si je repars des Jeux avec cinq médailles dont un titre, il n'y aura pas grand monde qui sera déçu". Si, au passage, il y avait plus d'un titre olympique, personne ne s'en étonnerait non plus.

Le classement mondial 2017
0
0