10. Arnaud Démare

Sport : Cyclisme
Points : 57
Citations : 12
Meilleur classement : 2e
Classement 2019 : Non classé

Pourquoi lui ?

Sportifs de l'année 2020 - France
Julian Alaphilippe, richesses et promesses d'un grand
30/12/2020 À 05:02
Jamais Arnaud Démare n'avait connu pareille saison. Et pourtant celle-ci a été rabotée d'une bonne partie de son calendrier pour ne garder que la crème de la crème sur une période allant du 1er août au 8 novembre. Arnaud Démare lui a eu le temps de gagner 14 fois entre le 5 août et le 25 octobre. Personne n'a autant gagné que lui cette année. Ni Roglic (12), ni Pogacar (9) n'ont fait le poids. Et pour trouver la trace d'un autre sprinteur, il faut descendre au 4e rang avec Pascal Ackermann (8). Un dernier chiffre, ajouter les succès de Wout Van Aert (6) à ceux de Sam Bennett (7), l'autre référence du sprint en 2020, ne suffit pas à atteindre le total du Picard. Ahurissant.

Alaphilippe a tout tenté mais Démare s'est montré intraitable : l'arrivée en vidéo

On a parfois pu, dans un passé plus ou moins récent, reprocher à Démare la qualité de ses victoires. C'était le cas en 2014 quand il avait levé les bras à 15 reprises pour aucun succès en World Tour. De ce point de vue-là, 2020 se place à un autre niveau. Milan-Turin, les tours de Wallonie, du Poitou-Charentes et du Luxembourg, le championnat de France et pour finir un récital sur le Giro, Démare a brillé partout et à tous les niveaux.
Milan-Turin, les France et le Giro disent à eux seuls la dimension prise par le sprinteur de la Groupama-FDJ cette saison. Physique, mental, approche, équipiers, tout y est passé et tout s'est aligné pour faire de lui un adversaire redoutable pour n'importe quel coureur. Caleb Ewan et Wout Van Aert sur Milan-Turin, Julian Alaphilippe, dont il devrait être question plus tard dans ce classement, aux France, et Peter Sagan ou Michael Matthews en Italie, tous ont dû se ranger derrière Démare. Seul Sam Bennett peut disputer aux Français le titre de coureur le plus rapide de 2020. Ne pas avoir vu le Picard jouer le maillot vert face à l'Irlandais sur le dernier Tour est d'ailleurs un petit regret.

Arnaud Démare s'est baladé sur la 6e étape du Giro

Crédit: Getty Images

Le paletot, Démare pourra lorgner dessus en 2021 car si l'année écoulée l'a fait changer de dimension, elle va aussi obliger sa formation, la Groupama-FDJ, à l'inclure dans son équipe pour le prochain Tour de France. Ne pas y voir Démare serait une immense surprise et pour tout dire une déception. Les ambitions au général de Thibaut Pinot avaient fini par lui faire de l'ombre mais en 2020, Arnaud Démare est revenu dans la lumière de manière spectaculaire.

Son année en 5 dates

28 février : Sur l'UAE Tour, Arnaud Démare a pris la 3e place de la 2e étape. Quelques jours plus tard, deux cas de Covid-19 sont détectés dans le staff d'une formation. Tous les coureurs sont placés en quarantaine. Elle durera huit jours pour Arnaud Démare et les autres.
5 août : Première course et coup de maître. Sur une épreuve prestigieuse, Milan-Turin, face à une concurrence solide (Ewan, Van Aert, Sagan…), Démare impose sa force grâce à un train Groupama-FDJ réglé au millimètre. Le début d'une domination.
23 août : Sur le parcours de Grand-Champ, Julian Alaphilippe sait qu'il n'a qu'un adversaire et qu'il doit le lâcher pour gagner. Mais la force étincelante d'Arnaud Démare l'en empêche. Fort comme jamais, le Picard s'offre un troisième titre national.
6 octobre : Démare est venu sur le Giro pour glaner au moins une victoire d'étape. Chose faite dès le quatrième jour. Pour quelques millimètres, Démare devance Sagan. Un succès qui le lance vers un superbe quadruplé.
25 octobre : Fin de saison en fanfare pour Démare qui s'offre le maillot par points du Giro. C'est seulement la deuxième fois au XXIe siècle (Bouhanni sur le Giro 2014) qu'un Français s'offre ce classement sur un grand tour.

Hinault : "Démare doit venir sur le Tour et se mesurer aux meilleurs"

Sportifs de l'année 2020 - France
Ogier, au bout du suspense
28/12/2020 À 21:00
Sportifs de l'année 2020 - France
Martin Fourcade, l'adieu en fanfare
27/12/2020 À 18:48